BMW i et iPerformance

Depuis plusieurs années tous les constructeurs tentent de prendre leur part du gâteau au sujet des véhicules propres, et BMW s’en sort plutôt pas mal.

Trois ans se sont écoulés depuis la présentation de la BMW i3 au Salon de Francfort 2013. Trois ans c’est aussi le temps qu’il aura fallu à BMW i pour vendre 100 000 exemplaires de véhicules électriques ou hybrides. La marque prend en effet en compte dans ce chiffre toute sa gamme électrifiée, à savoir i3 et i8 mais aussi les voitures vendues sous la nouvelle appellation iPerformance (225xe, 330e, 740e et X5 40e).

Malgré cela, c’est tout de même 6 ventes sur 10 qui sont réalisées avec la BMW i3. Pour les plus mauvais en maths c’est donc 60 000 exemplaires de i3 qui circulent sur nos routes, contre 10 000 (tout de même !) pour la supercar i8 et donc 30 000 exemplaires pour les alternatives hybrides.

Vu l’expansion grandissante des véhicules électriques et de la motivation du constructeur bavarois on se doute naturellement que le prochain cap mettra bien moins de temps à être franchi. D’autant que le groupe prévoit de fortement étendre sa gamme dans les années à venir. On attend ainsi une Série 5 et une Mini, toutes deux hybrides, dès 2017. Puis suivra une déclinaison spyder de la i8 en 2018, une Mini 100 % électrique en 2019, de même pour le X3 en 2020. Et évidemment de tous nouveaux modèles attendus pour la prochaine décennie. De quoi attirer durablement de nouveaux acheteurs à se diriger vers la marque, les dirigeants se félicitent d’avoir vendue la i3 à de nouveaux clients BMW à hauteur de 80%.

Vous souhaitez vous plonger plus longuement dans l’univers BMW i ? Il y a le choix chez blogautomobile.fr :

Crédits photos : BMW, Benoît Meulin (© Bridge Door Prod), Ugo Missana, Thomas D. (Fast Auto), Régis Krol