Voilà plusieurs mois que nous en parlons, plusieurs semaines que nous découvrons images et teasers et à 45 jours du salon de Genève, BMW lâche les premiers modèles de la gammes M Perfomance et ce sont comme nous le disions, des diesels très dynamiques. Au programme de cette nouvelle définition qui se positionne entre versions normales et BMW M, on découvre la M550d (berline et Touring), le X5 M50d et le gros X6 M50d. Ces premières versions préfigure l’arrivée d’autres modèles dans les prochaines années si le succès commercial est là.

Au programme de cette nouvelle gamme M Performance,  la Serie5 et deux grands SUV que sont les X5 et X6 qui se voient tous équipés de la même base, c’est à dire que tous ces modèles disposent du moteur L6 3.0 L Triturbo, de la transmission xDrive with rear wheel drive focus (plus simplement avec une prépondérance donnée au train arrière) et de la BVA8 avec palettes au volant. Ajoutons à cela des réglages spécifiques des trains roulant et du système de freinage mis au point par BMW M GmbH.

Esthétiquement, les BMW M Performance propose des kit aérodynamiques très proches de ceux que l’on trouve avec les Pack Sport M, ils ont simplement été adaptés avec la disparition des phares antibrouillard (afin de laisser de la place pour les intercoolers) ou l’arrivée de barrettes transversales couleur alu. On reconnaitra une BMW M Performance de l’arrière à ses deux sorties d’échappement trapézoïdales. On notera aussi les nouvelles jantes alu en 19 pouces sur les M550d et X5 M50d (jantes 20 pouces optionnelles) et 20 pouces sur le X6 M50d.

L’habitacle des M Performance est lui aussi spécifique avec sièges sport en tissu/alcantara Shadow Grey sur les Serie5 berline et Touring et en cuir noir sur les X5 et X6. Toutes les selleries profitent de surpiqures contrastées et du logo M brodé sur les dossiers. Les SUV profitent d’inserts alu lisses alors que la Serie5 est décoré avec des inserts façon alu bouchonné.

Le moteur L6 3.0 L dispose ici de deux petits turbos très réactifs associés à un plus gros dit « basse pression ». Ce dernier entre en action (avec plus ou moins d’intensité) dès que le premier petit turbo fonctionne. Ainsi entre le ralenti moteur et 2700 trs/min, deux turbos sur trois sont en fonctionnement, passé ce cap des 2700 trs, le second petit turbo entre en fonction grâce à un un circuit d’alimentation dérivé de celui de base; il permet ainsi au trois turbos de fonctionner de concert et à plein régime afin d’obtenir une puissance maximum. Ainsi le L6  annonce une puissance de 381 ch à 4000 trs/min, une couple de 740 Nm entre 2000 et 3000 trs. Le moteur 3.0 L profite bien sur du système Start&Stop, de la gestion dite EcoPro et de l’échappement Blue Performance ( catalyseur spécifique avec additif AdBlue pour supprimer les émissions de NOx). ce système permet d’ailleurs à la Serie5 berline et break d’être déjà aux normes Euro6.

M550d xDrive Berline : 381 ch, 740 Nm, BVA8, 4RM, Vmax autolimitée : 250 km/h, 0 à 100 km/h : 4.7 sec, consommation mixte : 6.3 L/100 km, 163 g de CO2/km, prix allemand : 80.800€

M550d xDrive Touring : 381 ch, 740 Nm, BVA8, 4RM, Vmax autolimitée : 250 km/h, 0 à 100 km/h : 4.9 sec, consommation mixte : 6.5 L/100 km, 169 g de CO2/km, prix allemand : 83.750€

X5 M50d : 381 ch, 740 Nm, BVA8, 4RM, Vmax autolimitée : 250 km/h, 0 à 100 km/h : 5.4 sec, consommation mixte : 7.5 L/100 km, 199 g de CO2/km, prix allemand : 82.300€

X6 M50d : 381 ch, 740 Nm, BVA8, 4RM, Vmax autolimitée : 250 km/h, 0 à 100 km/h : 5.3 sec, consommation mixte : 7.7 L/100 km, 204 g de CO2/km, prix allemand : 85.800€

Bien sur les BMW M Performance profite de la longue liste d’options du catalogue BMW ainsi que du service BMW Individual si on veut un diesel de compèt’ à son image ! Tout est une simple question de budget. Pour faire une première découverte de ces nouveautés munichoise, c’est par ici.

Les Serie5, X5 et X6 M Performance seront dévoilés officiellement à Palexpo à Genève en mars prochain et seront commercialisées en Allemagne entre le 12 mai et le 16 juin 2012. Il y a fort à parier que les autos soit disponibles dans les mêmes délais sur le marché français et européen. Il nous restera à voir dans le courant du second semestre 2012 comment vont se comporter ces versions M Performance diesel face au M à moteur essence car le très haut niveau de performances et les consommations raisonnées ainsi que l’agrément Euro6 devraient faire mouche auprès de certains acheteurs.

Via BMW, Youtube