En même temps que la firme munichoise dévoilait le restyling du coupé et du cabriolet, on découvrait une mise à niveau mécanique des moteurs diesels des 316d, 318d, 320d et 325d modèles 2010.

Attention cette mise à jour ne concerne pas la 320d EfficientDynamics dont vous entendez parler à longueur de journée depuis quelques jours sur les ondes, le Net et qui garde ses 163 chevaux, ses 4.1 L/100 km et ses 109 de CO2/km.

Commençons par le moteur de la 316d qui évolue non pas en terme de puissance mais en terme d’agrément. Ainsi cette version dispose toujours de 115 chevaux, de 260 Nm de couple à 1750 trs, mais surtout elle dispose d’un nouveau turbo à géométrie variable, d’une rampe commune de nouvelle génération et d’un nouveau carter en alu pour réduire les masses mécaniques. Ainsi la consommation mixte evolue vers le bas avec désormais 4.5 L/100km et des émissions de CO2 de 119 g/km.

La 318d évolue aussi du coté mécanique non pas en terme de puissance qui reste à 143 chevaux mais du coté du couple puisqu’il passe de 300 Nm à 320 Nm toujours entre 1750 et 2500 trs/min. Ainsi le 0 à 100 km/h est abattu en 9.1 sec ( contre 9.3 secondes actuellement ), la consommation mixte passe de 4.7 L/100 km à seulement 4.5 L/100 km tandis que les émissions de CO2 diminuent de 123 à 120 g/km.

La version 320d « noramle » évolue un peu plus sensiblement et voit sa puissance passer de 177 chevaux à 184 chevaux et le couple grimpe de 350 Nm à 380 Nm entre 1900 et 2500 trs  ( vs 1750 et 2500 trs/min ). Cette hausse de la puissance permet à la 320d d’abattre le 0 à 100 km/h en seulement 7.5 secondes ( 7.9 sec actuellement ), sa Vmax pointe désormais à 235 km/h au lieu de 230 et la consommation mixte baisse un petit peu puisqu’elle passe de 4.8L à 4.7 L/100km. Dans le même temps, les émissions de CO2 passe de 128 à 125 g/km.

Par ailleurs, cette 320d peut désormais être équipée en option du kit BluePerformance ( connu sous le nom de « piège à NOx » ) qui s’ajoute au catalyseur et au FAp afin de pièger les oxydes nitriques qui sont des éléments polluants et nocifs non pris en compte actuellement. Ce sytème BluePerformance permet à la 320d mais aussi à la 330d d’être certifiées aux Normes Euro6  ( date d’entrée en viguer : fin 2014 ) alors que toute la gamme BMW est Euro5 .

Enfin, c’est le modèle d’accès au L6 diesel qui évolue, c’est à dire la 325d qui disposera désormais de 204 chevaux au lieu des 197 chevaux présent jusqu’à maintenant. Le couple moteur passe de 400 Nm à 430 Nm mais à 1750 trs au lieu de 1300. La Vmax passe de 235 km/h à 242 km/h , le 0 à 100 km/h ne prend plus que 7.0 sec au lieu des 7.4 secondes actuelles. Par ailleurs la consommation mixte reste identique mais les émissions de CO2 diminuent de 2 g pour passer de 153 g à 151 g/km.

Toutes les versions essences ( sauf 316i ) changent de carter moteur, ainsi les 318i, 320i et 335i bénéficient elles d’un nouveau carter en aluminium et les version 325i et 330i ont elles droit à un carter composite/magnésium pour plus de légèreté. Les versions 4 cylindres avec BVM profitent du système « Auto Start Stop » et d’unn indicateur de changement de vitesse. Ces modifications concernent la berline mais aussi la version Touring ou les coupé et cabriolets équipés de ses mêmes motorisations.Toutes ces évolutions mécaniques seront disponibles dès le début du printemps prochain et visibles dès le salon de Genève.

Via BMW, BimmerToday ( photos ) .