X5e_1

BMW vient de dévoiler une version hybride rechargeable de son X5. Au programme, 313 ch, 31 km en tout électrique et…3,3 l / 100 km.

Chez BMW, on commence à connaître l’électrification des voitures. Après une première offensive d’hybrides « série » (non rechargeables) sur base de Série 3, 5 & 7 et la création de la gamme i (comprenant la citadine i3 et la sportive i8), c’est au tour du X5 d’ajouter un moteur électrique sous son capot. Celui-ci, d’une puissance de 113ch, épaulera un 4 cylindres turbo essence de 245 ch, permettant d’offrir un total de 313 ch et 450 Nm de couple, de quoi propulser la lourde bête (2 230 kgs tout de même) de 0 à 100 km/h en 6.8 s.

Qui dit hybride rechargeable dit grosses batteries. En l’occurrence, 9 kWh d’accus qui se cachent sous le plancher arrière, de quoi faire passer le coffre de 650 à 500 dm3 -ce qui reste tout à fait correct- et envoyer les 6° et 7° places aux oubliettes. Batteries qu’on peut recharger sur une prise domestique en 3h50 ou via une WallBox en 2h45. BMW indique une autonomie maximale de 31 km en une charge.

A part ça, quasiment rien ne diffère ce X5 d’une version 100% thermique. L’indice le plus évident se trouve dans l’aile avant gauche, où une trappe, cachant la prise, fait son apparition. La planche de bord voit simplement l’apparition d’un bouton « eDrive » à côté du levier de vitesse, permettant de choisir son mode de conduite. Le mode par défaut se nomme Auto eDrive et gère automatiquement la provenance de la puissance. Le mode Max eDrive fera fonctionner le moteur électrique seul, tant que la batterie n’est pas à plat et/ou que la vitesse est inférieure à 120 km/h. Enfin, le mode Save, comme son nom l’indique, maintient l’autonomie en tout électrique en vue d’une utilisation future. En revanche, il n’est pas possible de se servir du 4cyl comme générateur pour recharger la batterie en roulant.

En résulte une consommation moyenne homologuée à… 3,3l/100km. La tarif n’est pas encore connu, mais on devrait en savoir plus entre le Salon de New-York (3-12 avril) et la rentrée 2015, où il sera commercialisé et où il retrouvera le Cayenne S e-Hybrid de 416ch, le nouveau Volvo XC90 Twin Engine de 400ch et l’Audi Q7 e-tron de 373ch.

Via BMW.