Dimanche 2 Mars 2014, suite à l’invitation de BMW France, me voilà à la station de Val d’Isère afin de participer au BMW xDrive tour 2014. Un ciel légèrement couvert, une température négative, des routes enneigées, bref, les conditions idéales pour essayer le système 4 roues motrices de BMW.

BMW xDrive Tour 2014 par Khalil.1

Day one : On découvre
Une fois arrivée à la gare de Bourg-Saint-Maurice, située à 30 kilomètres de la station de Val d’Isère, 3 BMW équipées bien évidement du xDrive nous attendent. Il s’agit du BMW X5 M50d, de la 435i Coupé et de la M550d berline. N’ayant la possibilité de ne conduire que 2 véhicules, me voilà donc à l’assaut des routes de montagnes au volant de la 435i Coupé forte de 306 chevaux.

Après une rapide prise en main (mais il est où l’embrayage ?), le plaisir de conduire me rattrape au fil des kilomètres, avec un sentiment de sécurité accentué par le duo xDrive/Pneus neige. Sur route, la 435i se montre joueuse et agressive dès lors qu’on passe au mode Sport +, soudainement, la sonorité devient forte sympathique et les chevaux ne demandent qu’à être exploité : encore faut-il savoir les dompter.
A peine eut le temps de savourer ces quelques kilomètres, qu’il est l’heure de réaliser le seul et unique relais. Là, une question importante et primordiale vient d’être posée : « tu choisis le BMW X5M ou la BMW M550d ? ». Autant dire qu’un débat mouvementé entre ange et démon se déroule dans mon esprit. Allez oust, pour le fun, je décide de prendre le X5M.

Avec ce BMW X5 M50d c’est une tout autre histoire. En effet, cette version bénéficie d’un moteur 6 cylindres diesel à trois turbos. Avec 381 chevaux et un couple de 740 Nm, le X5 M50d n’a pas à rougir. Bien au contraire, même si le poids avoisine les 2 tonnes, je fus étonné par son agilité et sa facilité de conduite. A la moindre accélération, cette version M50d « arrache le sol », de quoi mettre un coup de pression aux automobilistes en amont. La bête certes brute, reste très confortable à conduire, avec des sièges cuirs, une suspension pneumatique, et une boîte à vitesse automatique douce et réactive. Arrivé à la station, à la moindre petite ruelle, il devient difficile de manœuvrer ce
mastodonte de 4.857 m de longueur, 2.010 m de largeur et de 2.225 kg !

Day two : On glisse
En ce second jour, les pilotes BMW nous proposent une « initiation » au pilotage sur glace. Pour cela, plusieurs modèles nous sont proposés :
Une 428i, une 640d, une 330d en version Touring, une M550d, le X3 35d ainsi qu’un X1.

BMW xDrive Tour 2014 par Khalil.8

Avant de prendre le volant, les moniteurs nous donnent quelques conseils concernant la conduite sur glace. Premièrement, Il est primordial de porter son regard dans la direction où l’on souhaite aller (ne surtout pas regarder le mur). Deuxiément, il faut anticiper, freiner légèrement à l’entrée du virage, mettre un grand coup de volant, laisser le véhicule glisser puis mettre les gaz à fonds.
C’est bien beau tout ça mais à quoi sert le xDrive me demanderiez-vous ?

Le xDrive est un système permanent et ne peut donc pas être désactivé (contrairement à l’anti patinage par exemple), il permet de répartir la force motrice qui en temps normal, correspond à 60% pour l’essieu arrière et 40% pour l’essieu avant.
En fonction des conditions de conduite (pluie, neige ou autre), le xDrive intervient pour répartir le couple sur les roues les mieux « agrippées » au sol. A noter que la technologie xDrive est combinée avec le DSC (contrôle dynamique de stabilité) qui détecte à tout moment tout début de patinage des roues et les freine pour éviter tout sous ou survirage. Concrètement, le xDrive en action, ça donne ça :

Et pour qui voudraient un petit rappel technique, c’est par là

Sur le circuit de glace, grâce aux conseils des moniteurs et à l’association pneus hiver/xDrive, les véhicules restent manœuvrables et la conduite sur glace devient un jeu très amusante. Il faut toutefois rester vigilant, attentif car la neige est un élément imprévisible et… les BMW proposées des voitures puissantes. En fin de session, les moniteurs nous ont alors fait goûter aux joies du « vrai » pilotage sur glace dont je vous propose ici quelques photos.

Merci à BMW et BMW France pour leur accueil et leur sympathie.

Via BMW, Youtube.
Crédits photos : Khalil B. pour Blogautomobile.