Essai Seat Ateca FR - Roadtrip Finlande (photos)

En route pour le deuxième épisode de notre périple à travers la Finlande à bord de la gamme 4Drive de Seat. Après avoir parcouru près de 500 km au volant de deux Leon Cupra ST de 300 ch on continue le road trip avec le nouveau SUV de la marque espagnol.

L’Ateca FR fera-t-il mieux ?

Troisième jour. Troisième monture. C’est au tour de l’Ateca FR et son moteur 2.0 TFSI développant 190 ch de passer entre mes mains. En perdant 110 ch j’avais peur de passer totalement à côté des qualités de ce SUV. Et ce ne fut pas du tout le cas ! Agilité, vivacité ou polyvalence sont les maîtres mots de l’Ateca. Le moteur et ses 320 Nm de couple répondent parfaitement à nos sollicitations et sa légèreté (1530 kg) offre un dynamisme très intéressant. Il propose un très bon compromis pour devenir la voiture de tous les jours idéale : puissance, confort et aisance sans abuser sur les frais du quotidien ou les maux de ventre des enfants.

Au départ de cette dernière journée, les routes se font un peu plus sinueuses et goudronnées. L’Ateca et sa superbe boite DSG7 nous offre un début de trajet reposant tant les passages de rapport sont invisibles et les virages effectués sans ballotement intempestif. Même à des allures de voitures sportives le crossover ne bronche pas et nous laisse enrouler sereinement avec le sourire aux lèvres.

Mais une fois échappé de l’asphalte, et contrairement à la Cupra la veille, on pouvait cette fois-ci totalement sortir des chemins pour éprouver les capacités en tout-terrain,  voire même en franchissement. Avec un angle d’attaque à 20° et une garde au sol de 19 cm ce n’est pas le roi des franchisseurs, mais il nous permet de se sortir de nombreuses situations cocasses sans stress.

En plus, nous sommes également tombés par hasard sur une autre carrière bien humide. Intérêt ? Franchement je crois qu’il n’y en a pas vraiment à part que là encore il s’est montré à son aise. Mais qu’est-ce qu’on s’est amusés ! Et puis c’est un véritable plaisir de voir que malgré toutes les technologies et carrosseries rutilantes, les voitures d’aujourd’hui résistent parfaitement à ce genre d’assaut sans aucune égratignure !

Concernant l’intérieur, comme sur la Léon, c’est du Seat tout ce qu’il y a de plus banal et presque austère. Tout en étant quand même là aussi plutôt bien fini et surtout très pratique. Seul un bémol est à retenir sur le GPS qui s’est avéré assez peu fluide lorsqu’on le manipule. L’habitabilité est parfaite pour 4 personnes, et une cinquième en bonus si elle a de petites jambes. Quant au coffre il n’a pas trop à rougir de la concurrence, avec environ 500 l vous avez de quoi charger quelques grosses valises.

Par contre le design est une réussite, bien qu’assez passe-partout il fait l’unanimité auprès du public. D’autant plus en version FR grâce à une carrosserie totalement peinte, un becquet arrière plus sportif ou de grosses jantes. Avec un tarif de base à 35 120 € dans cette finition il ne sera cependant pas à la portée de toutes les bourses. Encore plus si vous souhaitez vous faire plaisir avec quelques options telles que le toit ouvrant à 1110 € ou les jantes 19’’ à 690 €. C’est ainsi que notre modèle d’essai s’échangeait pour 40 925 €, plus un malus de 3853 € dès le 1er janvier prochain.

Ici en Finlande, on ne sait jamais où donner de la tête, tous les 100 m une vue nous donne envie de stopper la voiture pour faire une photo de ces magnifiques paysages. Surtout quand les nuages se font absents et laissent place à un grand soleil. Pourtant le temps presse, on ne peut rater notre avion et il ne faut pas trainer : quelle frustration !

Les derniers kilomètres, avec la fatigue se faisant ressentir, confirment les bonnes aptitudes familiales de l’Ateca. On s’y sent clairement bien, il nous fait voyager dans le plus grand des calmes grâce une insonorisation bien travaillée et un agrément de conduite irréprochable.

Essai Seat Ateca (FR 190) - Road trip Finlande

C’est déjà fini…

En arrivant à l’aéroport de Joensuu l’heure est au bilan. La consommation n’aura franchement pas été notre priorité pendant ce périple. J’ai simplement relevé deux données avant un passage à la pompe, que je vous fournis totalement brute. Avec la Cupra en 295 km et 5 h 35 de trajet : 11,8 l/100 km ; et avec l’Ateca en 370 km : 8,7 l/100 km. Il faut savoir que nous avons régulièrement roulé fort, alterner souvent entre asphalte et terre, de nombreux arrêts (donc démarrages) pour les photos et un peu jouer avec les autos dans les carrières. Franchement, ces chiffres s’avèrent au final plutôt raisonnables. Et heureusement, car en Finlande, le prix à la pompe fait un peu mal. J’ai pu constater un tarif en station de 1,579 € le litre de sans plomb 98, aïe !

C’est maintenant le moment de remonter dans l’ATR 72 de NORRA pour le premier vol. C’est avec ce vol retour jusqu’à Helsinki qu’on se rend compte pourquoi on a croisé autant de lacs, il y en a perte de vue… Mais il est malheureusement temps de conclure !

Et que dire de ces voitures ? J’avais l’appréhension avant le départ de me sentir comme sur des œufs et de ne pas profiter totalement du voyage, ce ne fut pas le cas, le système 4Drive est au point et offre des véhicules totalement sécurisants. J’avais déjà été conquis par le Seat Ateca, essayé en version 150 en début d’année, qui  représentait un bon compromis pour l’équation dynamisme + confort + tarif par rapport à un 3008, plus sportif, plus moderne mais aussi plus cher.  Cette version ne fait que confirmer ce premier ressenti, le constructeur a bien travaillé. Quant à la Cupra, rouler fort, ne lui fait pas peur, et ne nous fait pas peur. Elle propose des compétences sportives assez exceptionnelles tout en se la jouant voiture pour bon père de famille avec brio. Et c’est tout ce qu’on lui demande.

Essai Seat Ateca FR - Roadtrip Finlande (photos)

Voici l’ensemble des photos de ma dernière journée en Finlande. (Le premier épisode c’est ici)

Merci à Seat France et aux équipes présentent sur place pour l’invitation et la superbe organisation.

Crédit photos : Thomas D. (Fast Auto)