Direction les USA avec les marques Chrysler et Dodge qui sont peu présentes dans le monde sauf pour quelques milliers de Chrysler vendues en Europe sous le logo Lancia mais qui vont faire long feu faute de ventes et surtout à cause de la mort programmée de la firme automobile de Turin. Dodge restera un peu longtemps avec le Freemont (Dodge Journey) qui joue, hélas sans grand succès, le rôle de crossover familial dans la gamme Fiat.
Ainsi FCA réorganise ses deux marques en faisant notamment évoluer leurs gammes et leur positionnement sur le marché US. Si l’idée se défend, cela n’est pas sans risque pour les deux marques !

Chrysler va très vite délaisser un positionnement premium que l’on croyait acquis pour redevenir une marque généraliste et à volume.  pour devenir la marque à volume au sein des marques américaines du groupe. Avec des ventes plus que doublées entre fin 2013 et 2018 (350.000 à 800.000 unités), un nouveau positionnement, la firme dirigée par Al Gardner va avoit du « taf » puisque dans le plan annoncé la marque sera à l’avenir présente sur 6 segments au lieu de trois actuellement. Mais Chrysler va aussi devoir se frotter plus directement à des marques comme Chevrolet, Ford, Toyota, Honda, Hyundai ou Nissan qui ne sont pas les premiers venus et tiennent des positions fortes sur le marché nord américain. 

FCA Chrysler.1

 

Les années 2014 et 2015 semblent quasi exclusivement destinées à positionner favorablement la nouvelle 200 sur le marché où elle va se frotter aux Malibu, Fusion, Camry, Accord, Sonata et Altima. La Chrysler 300 va profiter d’un rafraichissement qui va mener la grande berline jusqu’en 2018 année de son remplacement.
Chrysler met donc le cap sur 2016 avec le lancement d’une petite voiture compacte destinée à aller jouer dans la cour des Focus, Civic ou Versa. Cette même année verra la naissance du remplaçant du grand monospace Town & Country. Ce monospace familial sera proposé classiquement avec un moteur thermique mais aussi avec un groupe propulseur hydride que l’on retrouvera en 2017 sur un grand crossover qui sera une sorte du descendant du Pacifica produit entre 2003 et 2009.
L’an 2018 sera l’année du renouvellement de la berline 300 et du lancement d’un crossover du segment D qui accompagnera la 200 sur le marché.

FCA Chrysler

Chrysler cherche donc à changer de positionnement sur le marché ce qui ne sera pas chose aisée face à la concurrence et la marque devra faire sienne la devise de Walter P. Chrysler en 1925 :« I gave the public quality, beauty, speed, comfort, style and power, all at low price ».  Gros challenge.

Jusqu’à maintenant, c’est Dodge qui avait la charge d’être la marque à volume du groupe sur le marché nord américain notamment grâce aux Avenger, Charger et Caravan. Eh bien tout cela est révolu avec la descente en gamme de Chrysler et sa nouvelle place de généraliste américain du groupe FCA. Dodge sa à l’avenir se concentrer sur des modèles soit « décalés » soit sportifs avec le retour au « bercail » de SRT.
Tout cela fait donc partie du passé puisque le monospace Caravan (plus grosse vente de Dodge disparaitra de la gamme en 2016 alors que l’Avenger tire dès à présent sa révérence pour laisser plus de place à la Dart. Ainsi on découvre que Dodge va devoir stabiliser ses ventes entre fin 2013 et 2018 avec même une chute annoncée pour cette année à cause de la sortie du catalogue de l’Avenger. Ainsi si l’on en croit le plan, les ventes passeront de 596.000 à 600.000 en 5 ans soit une croissance de 0.75%…

FCA Dodge.1

Les nouvelles Charger et Challenger viennent d’être présentées et arriveront sur le marché avant la fin de l’année. Elles ont devant elles quatre bonnes années de vie commerciale puisque leur remplacement n’est programmé que courant 2018, à peu près au même moment que celui de la Chrysler 300.
Le Journey va poursuivre sa carrière jusqu’en fin 2016 sans grande modification de sa gamme et de son apparence. Le grand SUV Durango, le concurrent du Ford Explorer se verra restylé seulement dans le courant de l’année 2017…
La Dodge Viper, gros échec de SRT et de Ralph Gilles, sera quant à elle retouchée dans le courant de l’année 2015 afin de tenter de se relancer sur le marché des supercars aux Etats Unis.
Dodge va mettre le paquet sur la Dart qui doit toujours et encore tenter de rencontrer sa clientèle tout en convertissant celle de l’Aventer (pas chère et avec un bon V6) au L4 Turbo… 2016 sera pour cette berline l’année du restylage et celle de l’arrivée d’une version SRT que l’on annonce pêchue et avec 4 roues motrices. Pour en finir avec la marque, sachez qu’une berline du segment B disponible avec des carrosseries 4 et 5 portes sera dévoilée en 2018… Serait la fille de la Hornet Concept dévoilée en 2006 mais qui n’a jamais eu de réalité industrielle et commerciale ?

FCA Dodge

Voilà nous en avons terminé avec la présentation détaillée du plan FCA et de ses implications et choix fait pour le groupe automobile américano-italien. Désormais nous savons que Sergio Marfchionne pilotera ce projet jusqu’à son terme. Si l’on peut avoir quelques craintes, on ne peut souhaiter à FCA de réussir pour croître et assurer sa pérennité dans le temps (au delà de 2020). Nous resterons toutefois tous attentifs au devenir d’Alfa Romeo qui devra être réel et non sur papier car après la mort programmée de Lancia, il serait pénible de voir disparaitre une des marques les plus prestigieuses de l’histoire automobile. Les marques comme Maserati, Jeep ou Dodge sans oublier la restructuration de la gamme Fiat retiendront aussi notre intéret.

Comme promis, pour ceux qui veulent accéder au dossier complet et plutôt bien fait du groupe FCA (ça fait 5 jours que je le lis…), voici le lien :

http://www.fcagroup.com/investorday/Pages/Home.aspx

Via FCA/Chrysler-Dodge.