Après la C-Elysée, c’est l’autre nouveauté Citroën du moment, voici la C4 L ou une nouvelle berline tricorps qui semble se positionner entre la C4 et la DS4 (sans oublier un zest de Metropolis avec la calandre dite « champignon » et de C5 avec la découpe en arrondi du coffre) tant elle reprend des éléments du style des deux autos.

Cette C4 L qui ne nous est pas destinée sera disponible sur les marchés chinois et russes fin 2012 et début 2013. Elle sera produite sur place  et elle veut la nouvelle expression de l’esprit Lounge voulu par la marque aux chevrons. Citroën dit avoir créé cette voiture en voulant marier « énergie positive », technologie, confort, sécurité et performances ! Waouh, un beau programme que nous ne connaitrons pas dans l’Union Européenne.

La C4 L c’est :

L : 4.62 m

l : 1.78 m

h : 1.50 m

Empattement : 2.71 m (10 cm de plus que celui d’une C4)

Coffre : 440 dm3

L’allure est agréable, élégante et si elle emprunte à la C4 pour la partie, elle emprunte aussi à la DS4 pour le dessin des ailes arrières et l’esprit de tout l’arrière de l’auto qui se veut dynamique et plutôt réussi quand on regarde la voiture de 3/4 arrière. La C4 L est donc la première Citroën à reprendre un élément du design de la Metropolis et c’est la calandre dite « en champignon » qui a été choisie. Elle pourrait d’ailleurs se retrouver sur notre C4 lors de son restylage fin 2013-début 2014.

Pas de photos pour l’instant mais le constructeur aux chevrons assure que l’habitacle respire la qualité, un esprit premium, la douceur et le confort à bord. La surprise pourrait venir du tableau de bord que Citroën annonce comme un combiné d’instruments modernes avec un jeu sophistiqué de la transparences et de lumière tout en proposant de nouveaux  paramètres que les conducteurs peuvent fixés en fonction de leurs goûts et de leurs besoins. On apprend que le confort se fait essentiellement au profit des passager arrières grâce à l’allongement de l’empattement qui apporte aux occupants selon Citroën, un bien-être inégalé dans le segment avec de l’espace pour les jambes (et on sait que les chinois y sont sensibles !) grâce à un empattement allongé. A l’arrière de la C4 L, on découvre aussi de confortables sièges arrières quasi enveloppants et individuels avec dossiers réglables sur 29° d’inclinaison. Enfin selon les pays, la C4L profitera d’appuies têtes « confort » réglables et multipositions pour voyager comme en première classe dans une ambiance lounge… voilà pour l’argumentaire pour les clients chinois qui auront donc leur « petite » limousine Citroën !

Mécaniquement, la Citroën C4 L proposera 3 motorisations , à savoir le 1.6 L THP en version 150 et 170 ch associé à une BVA6 séquentielle à commandes au volants et un 1.8 L VTi 135 ch destiné uniquement au marché chinois disponible avec une BVM5 ou une BVA6. La C4 L dispose de toutes les assistances et aides à la conduite et à la sécurité que nous connaissons et son niveau d’équipement n’aura rien à envier  à ce Citroën nous propose sur les C4 et DS4.

Pour la sécurité et le bien-être de tous les passagers, la Citroën C4 L est, selon le pays, disponible avec les technologies de pointe telles que : le démarrage main-libre, le pare-brise entièrement chauffé, la caméra de recul, les essuies-glaces et les phares automatiques, les projecteurs bi-xénon automatiques et orientable et enfin un système d’infotainment à écran tactile. Le système GPS est de dernière génération et il dispose d’un certain nombre de caractéristiques actuelles qui plaisent aux clients comme un écran tactile de 7 pouces, un lecteur de DVD, la cartographie 3D avec réalité augmentée, hifi haut de gamme (Denon ou JBL ?) et multiconnectivité pour les appareils portables (USB, Jack, Bluetooth avec kit mains-libres).

Citroën nous décrit cette voiture comme une auto internationale tant pour sa production que sa conception. Toujours selon le constructeur cette C4 L est une auto multiculturelle puisque conçue en Europe puis développée par les bureaux de R&D de Citroën en Chine et en Russie afin d’adapter l’auto aux conditions de routes spécifiques à chaque pays. sachez aussi que ce sont les usine de Wuhan en Chine et Kalouga en Russie qui produiront cette C4 L.

Reste que cette berline tricorps Citroën aurait facilement sa place (moyennant quelques petites adaptations peu onéreuses !) au sein de la gamme DS mais il est fort peu probable que le constructeur l’entende de cette oreille ! Dommage.

Via Citroën .