En Europe, la Citroën C5 que nous connaissons depuis 2008 est partie pour durer jusqu’en 2016. C’est du moins ce qui a été annoncé récemment par la direction de PSA, qui confirmait la fabrication du projet X8 (nom de code de la remplaçante de la C5) dans l’usine de Rennes-La-Janais dans quatre ans. En Europe, la C5 a déjà connu deux petites chirurgies esthétiques : la première en 2011, qui a vu l’adoption de diodes dans les optiques avant, et pour les feux d’une couleur grisée; puis, l’été dernier, une autre mise à jour a installé sur la calandre les nouveaux chevrons tandis que les feux sont désormais équipés d’une partie intérieure blanche. Ce dernier point est intéressant : les feux à intérieur blanc étaient présents sur la C5 produite en Chine dès 2010. Or, il se trouve que du côté de l’Empire du Milieu on prépare un restylage toujours tout en délicatesse de la C5 pour l’année prochaine.

Deux images du prochain restylage de la Citroën C5, surprise en Chine, ont été divulguées la semaine dernière sur la Toile, rapportées en France par le site de Diphile News2Zest. Elles nous montrent une C5 à la calandre modifiée, rappelant celle de la récente C4 L, qui sera prochainement lancée sur le marché chinois. Cette calandre évoque de façon lointaine l’esthétique du concept Métropolis de 2010. Les phares sont toujours équipés de leurs diodes, tandis que les antibrouillards sont simplifiés en un hexagone -plutôt qu’un boomerang- au-dessus d’un insert en plastique gravé pour recevoir une barre chromée. Le reste du bouclier ne change pas, hormis la bouche d’aération frontale qui se fait plus anguleuse. Latéralement, on observe que les rappels de clignotants migrent du pied vers la coque des rétroviseurs.

A l’arrière, les modifications sont là encore minimes mais remarquables. Ainsi, le monogramme Citroën est placé sous les Chevrons, une spécificité probablement réservée à cette version Chinoise, puisque la place du nom de la marque est remplacée par sa transcription en mandarin. On note aussi qu’un troisième catadioptre occupe le milieu du bas de pare-choc. La nouveauté la plus visible reste le graphisme des feux, dans lesquels deux fentes blanches s’intègrent en lieu et place de l’actuel large bandeau continu. C’est plus difficile à percevoir, mais il semble que les feux adoptent des diodes.

De telles modifications rappellent sans manquer la nouvelle berline lancée par Citroën en Chine, la C4 L. On retrouve sur les photos volées de la C5 la même forme de calandre. Cela crée une parenté non négligeable pour que la gamme Citroën proposée aux chinois soit cohérente stylistiquement.

S’il est probable que ce restylage chinois devienne réalité sous peu, peut-être au prochain Salon de Shanghai, qu’en est-il d’une possible adaptation en Europe ? En effet, les feux à intérieur blanc étaient ceux de la C5 Chinoise dès 2010 avant de devenir ceux de la C5 Européenne cet été 2012… Faut-il donc voir dans ces photos volées le faciès de fin de carrière de la C5, pour 2013 voire 2014 ? Ce n’est pas sûr, car le bureau de style PSA en Chine ne décide pas pour le bureau Européen de Vélizy. Toujours est-il que cela ferait un restylage à peu de frais pour maintenir la C5 à la surface pour ses dernières années. Après tout, les Chevrons aiment bien nous surprendre…

Via News2Zest & WorldScoop.