BlogAutomobile

Citroën : La CX GTI ou le Grand Tourisme à la française

 

 

Dans la seconde moitié des années 60, chez Citroën, on songe à remplacer à moyen terme la mythique DS et on lance le projet “L” qui doit aboutir en 1974 à la présentation de la CX. Robert Opron, Paul Magès et Jacques Née sont à la manoeuvre pour dessiner et développer la future grande Citroën.

Et même si le dessin semble s’inspirer du concept car BLMC 1100 by Pininfarina de 1968 ( qui inspirera la Rover SD1 ), le style de la Citroën ne doit rien au carrossier italien et en 1969 les premiers projets sont présentés à P.Bercot alors patron de Citroën qui veut tout ou presque sur la grande berline de Citroën mais surtout pas de hayon alors du coté de la R&D on garde l’allure bicorps et son supprime le hayon pour le remplacer par un volet de coffre certes moins pratique mais en accord avec les souhaits du patron. Si à  sa sortie la CX n’est pas aussi novatrice que la DS près de 20 ans plus tôt, elle séduit par son allure élancée, une certaine légèreté dans la ligne grâce, notamment, à la jolie intégration des pare choc métalliques dans le dessin de l’auto. Présentée en versions 2000 et 2200 ( commercialisée d’abord en version 2000 ), la CX fait un beau début de carrière malgré un style intérieur qui déroute certains du fait de sa planche de bord incurvée, de son combiné porte instruments dit “la Lunule ” avec compteurs à rouleau et de l’emplacement de la radio qui se trouve à la verticale près du frein à main sur les premières versions.

 

Aussi en 1976, on songe chez Citroën à donner une successeure à l’historique DS23 ie et on développe celle qui va devenir la CX 2400 GTI. C’est en juin 1977 ( avec le millésime 1978 ) qu’apparait la CX GTI. Au programme, le L4 de 2347 cm3, 8 soupapes, arbre à cames latéral mais surtout l’injection électronique Bosch L-Jetronic qui permet à l’ensemble de développer 128 ch à 4800 trs et 205 Nm de couple dès 3600 trs/min. Pour mieux transmettre la grosse puissance de la GTI “française”, Citroën fait appel à une BVM5 qui permet d’atteindre en 5eme 189 km/h. 17.7 secondes sur le 400 mètres départ arrêté et moins de 33 secondes permette à cette berline de 1400 kg d’être correctement positionnée dans la hiérarchie européenne.

 

Les premières CX GTI contrairement à ce beaucoup pensent n’ont pas de jantes alu en série, ni même de becquet de coffre mais disposait en série de la direction Diravi, des 4 freins à disques ( ventilés à l’avant ) et d’énormes Michelin XVS en 185 R 14. Pour le confort des passagers, l’intérieur est en velours, les vitres légèrement teintées et pour éviter les vibrations et bruits de mobiliers, la CX dispose d’un faux chassis qui accueille les trains roulants; il est fixé en 16 points “élastiques” ( en fait des silent-blos ) à la coque ce qui ajoute à la fameuse qualité du confort Citroën pour certains ou au mal de mer pour d’autres ! Citroën innove aussi en installant sur la GTI mais aussi sur toutes les CX des contreportes monoblocs qui hélas vieillissent très mal et finissent par se couper aux arrondis et aux jointures ! Pour ceux qui font encore attention aux CX GTI, on remarque aussi les phases 1 par le montant C en alu, les rétroviseurs chromés, les clignotants blancs, les caoutchoucs qui recouvrent les pares chocs ou l’option cuir noir/blanc inspiré des drapeaux à damiers.

 

Pour le millésime 1979, la GTI hérite d’une nouvelle console centrale avec le fameux cendrier boule ( ou casque de cosmonaute ), d’un nouveau système de chauffage et le toit ouvrant électrique apparait au catalogue des options tout comme une nouvelle gamme d’autoradios. Que du bonheur pour tracer sur les autoroutes qui sont le domaine de prédilection de la CX GTI. Le millésime suivant voit l’apparition du becquet de coffre, d’un nouveau montant de custode en plastique noir mat, de rétroviseurs qui délaissent le chrome pour le plastique noir et des jantes alu de série mais toujours en 14 pouces et toujours chaussées en 185/70 R 14. En 1980, la grosse évo est l’apparition de nouvelles baguettes latérales plus larges avec un jonc chromé ! Trop top…

 

L’année 1981 est une année de changement pour la CX 2400 GTI qui évolue avec de nouvelles ailes avant, de nouvelles teintes, un nouveau montant de custode élargi pour dynamiser le profil de la voiture. Les ailes avant élargies cachent une grande nouveauté Michelin de l’époque, les pneus TRX en dimensions millimétriques en lieu et place des pneus en pouces à l’anglo saxonne. La CX GTI et les versions Pallas ou Prestige profitent, en option, de ces pneus en 415 mm de diamètre ( ~ 16 pouces ). Ces excellent pneus que l’on retrouvera chez Ferrari, Lancia ( en version verte TRX-AS ) ou BMW feront hélas long feu et disparaitront au début des années 90 malgré des qualités techniques et d’adhérence des très haut niveau pour l’époque.

L’année 1982 voit l’arrivée d’une nouvelle calandre redessinée et en plastique noir, le masque de phares est revu tout comme les butoirs en caoutchouc qui prennent du volume pour mieux protéger des petits coups. La sellerie velours évolue elle aussi pour le millésime mais hélas, Citroën ne retouche pas les sièges très seventies pour ne pas dire à l’esprit Cinna qui manquent sérieusement de maintient en courbe et qui obligent les conducteurs à se muscler le bas du dos pour ne pas trop glisser dans les virages.

Et grande première en France, la CX GTI ( comme la Prestige ) peut s’équiper en option d’un régulateur de vitesse qui permettra de cruiser sur l’A6 à bonne allure tout en étant détendu en écoutant via les 4 HP le dernier tube de JM Jarre dans l’un des nouveaux autoradios Blaupunkt ou Pioneer homologués et distribués par le réseau Citroën que le vendeur se fera un plaisir d’offrir en guise de remise avec de beaux tapis de sol en moquette pour faire plaisir à madame ! Autre temps, autres moeurs commerciales.

 

1983 sera une grande année pour la CX GTI puisqu’elle voit sa mécanique évoluer puisque le L4 2347 cm3 passe à 2500 cm3 et la puissance atteint désormais 138 ch, 218 Nm de couple ce qui permet à cette Citroën longue de 4.65 m de voir ses performances progresser . Ainsi la Vmax passe à 202 km/h, le 1000 m DA est abattu en 31.7 secondes et il ne faut que 9.7 secondes à la CX 25 GTI pour atteindre les 100 km/h. Malgré l’augmentation sensible des performances, la consommation mixte de cette 13 CV fiscaux  reste aux environs de 8.5 L/100 km selon les normes officielles. Quelques évolutions de détails viennent compéter cette grosse évolution mécanique qui permettra à la CX 25 GTI d’aller jusqu’à la fin de l’année 1985 car entre temps sont apparues les R25 V6, 505 Turbo mais aussi et surtout CX 25 GTI Turbo qui avec ses 168 ch explose les temps et l’agrément de la GTI “atmo” dépaasée par la concurrence interne. Le moteur 2.5 L 138 ch sera aussi proposé sur les versions Pallas et Prestige et sur le break 25 TRI de la grande Citroën.

C’est discrètement que la CX GTI disparait discrètement au bout de 8 millésimes non sans avoir fait le bonheur des citroënistes “sportifs” ou dynamiques qui appréciaient ses performances sur nationale ou autoroute, son confort moëlleux, sa tenue de route Citroën. Une grande routière à la française qui fit aussi le malheur de ceux qui qui ne supportaient pas le confort de la marque aux chevrons et qui préferaient la fermeté Peugeot ou Renault…

La CX GTI fut aussi vendu dans le monde notamment en Océanie, un tout petit peu aux USA et dans quelques autres pays.

La CX GTI en vidéo.

Et pour ceux qui ont maugréé contre l’essuie glace unique, un souvenir …

Reste que la CX GTI est une auto oubliée, souvent délabrée et difficile a trouver en état correcte (ne serait-ce qu'à voir le moindre volume d'annonces, comparé à celui d'autres modèles classiques de Citroën sur Autoscout24.fr) mais elle sera dans les prochaines années un collector comme l’est aujourd’hui la DS23 ie ! Une grande auto à la française dont la C6 aurait pu être la digne successeure notamment en terme de volume de vente. N’oublions pas que Citroën a produit quasiment 1.170 millions de CX… et combien de C6 ?

Avec une pensée toute particulière pour mon ami Eric qui doit encore rêver d’une CX GTI avec cuir et toit ouvrant !

 

Via Citroën, Youtube, Youla26, DS Idéale, FA et tous les propriétaires de CX qui l’ont immortalisé en photo.