BlogAutomobile

PV de stationnement : Il n’y en a jamais eu autant !

 

 

7.5 millions de procès verbaux en 2010, jamais il n’y en avait autant eu en France. Ainsi le Ministère de l’Intérieur note une hausse du nombre des PV 13% pour mauvais stationnement.

3.9 millions de PV concernent le non paiement de la place de stationnement et le solde est affecté aux arrêtes ou stationnement génants. Ces chiffres relevant du ministère de l’intérieur, ils ne prennent pas en compte les PV dressés par les différentes polices municipales. A 11 et désormais 17€, on imagine sans peine le montant que cela représente pour l’état français.

Du coté de 40 Millions d’automobilistes, on préfère parler de la mise en place d’un nouvel impôt ou d’une nouvelle taxation supplémentaire des automobilistes alors que du coté de la Place Beauvau, on réaffirme qu’il n’y a aucun objectif quantitatif, seulement plus de travail et de motivation pour chasser les incivilités quotidiennes dans les rues et notamment du coté des conducteurs et utilisateurs de véhicules motorisés. Le porte parole du ministère va même jusqu’à se féliciter de ce regain de forme et de travail des agents de l’état chargés de cette fonction. On note aussi que la mise en place progressive mais rapide du PV électronique a aidé à la multiplication des amendes pour mauvais stationnement. Il semble que ce système permette en outre de gagner un temps considérable puisqu’on parle de 33 à 35% de temps gagné par rapport au PV papier traditionnel ce qui permet d’accroitre les résultats quotidien des agents verbalisateurs.

Couloirs de bus, pistes cyclables, tramways ont notamment participé à la diminution du nombre de places de stationnement sur la voirie et certaines associations parisiennes ajoutent que la mise en place d’Autolib’ va encore accroitre le phénomène dans les prochains mois. Un vaste sujet qui mêlent les intérets de nombreuses personnes, organismes ou entreprises et dont on n’a pas fini de parler !

 

Via LeParisien, RTL.

Merci à GdB pour son dessin.