Alors après les Dacia fabriquées en Roumanie vendues sous le logo Dacia, les Dacia fabriquées en Roumanie vendues sous le logo Renault, les Dacia fabriquées au Brésil en vendues sous le Logo Renault, les Dacia fabriquées au Brésil et vendues sous Nissan, les Dacia fabriquées dans une usine Renault-Dacia au Maroc et vendues sous les deux logos et après la Dacia fabriqués en Russie et vendue sous le logo Lada, nous allons bientôt avoir la Dacia fabriquée en Russie par Lada et vendues sous le logo Nissan…. Vous suivez ?

L’alliance Renault-Nissan-Avtovaz ( Lada  ) qui déteint déjà 34% du marché russe et qui a une capacité de production actuelle de 1.1 million d’unités veut croitre fortement d’ici à 2016 puisque l’objectif est de 40% de part de marché et 1.6 million de voitures produites grâce aux usine de Togliatti et d’Izhavto.

Aussi d’ici à la fin d’année, l’usine moscovite produira 5 modèles ( Logan, Sandero, Fluence, Megane et Duster ). 4 des 5 modèles seront disponibles avant la fin d’année 2011 et Duster attendra le premier semestre 2012 afin de venir épauler le Koleos sur un marché automobile russe qui vend 25 4×4 ou SUV pour 100 voitures « classiques » vendues. Togliatti produit quelques 900.000 véhicules/an sur trois lignes de production dont une exclusivement réservée aux autos développées sur la plateforme B0 d’une capacité de 350.000 voitures par an. Dès l’an prochain ce site industriel produira indifféremment des Lada, des Renault et des Nissan. A ce site, on ajoutera les 220.000 voitures produites à Izhavto actuellement mais qui deviendront très vite 350.000/360.000 autos et les 50.000 autos minimum produites par l’usine Nissan de St Petersboug qui pourront être des Nissan ou des Lada….

Donc dans le cadre de ce programme d’expansion tous azimuts, on comprend mieux qu’une Dacia développée sur une base Renault dans une usine Lada devienne une Nissan … vous suivez toujours !

 

Les Echos, Proauto.ba