Electric-Land-Rover-Defender-6

Vous l’avez découvert pour la première fois en début d’année, le Land Rover Defender électrique, de son petit nom « Defender All Terrain Electric Research Vehicle » vient d’entamer une phase de tests en situation réelle, afin d’éprouver ses capacités.

En poste à l’EDEN Project (un complexe environnemental situé à proximité de St Austell en Cornouailles, au Royaume-Uni), ce Defender 110 pick-up s’est vu confier pour mission de tracter un train routier de 4 wagons et 12 tonnes, pouvant transporter jusqu’à 60 passagers, sur une pente à 6%.

Electric-Land-Rover-Defender

En plus de son moteur électrique de 70 kW (95 ch), alimenté par des batteries Lithium-ion d’une capacité de 27 kWh. le Defender électrique bénéficie d’un système de récupération d’énergie au freinage. Il dispose d’une autonomie de 80 km et peut atteindre 112 km/h environ en vitesse de pointe. Il faut compter 10 heures pour une charge complète des batteries. « Le véhicule a été modifié de sorte qu’il comprend maintenant une deuxième batterie », explique Jeremy Greenwood, ingénieur en chef sur le projet. « Cela va lui permettre de travailler une journée complète à l’Eden Project, mais également d’améliorer la répartition des masses et la stabilité ».

Le véhicule sert de laboratoire roulant à Land Rover, afin de développer de nouvelles idées et, on l’imagine, d’évaluer la pertinence de ce type de motorisation sur un véhicule tout terrain. Au total, ce sont 6 Defender électriques qui seront placés auprès de différentes organisations à travers le monde afin d’évaluer leurs performances en situation réelle.

Via Land Rover