BlogAutomobile

Donkervoort D8 GTO : Une battave rouge avec 5 cylindres et un turbo (vidéo)

Nous connaissons tous les sportives radicales du constructeur néerlandais Donkervoort inspirées par la Seven et comme cadeau de Noël le petit constructeur dévoile la D8 GTO toujours à moteur Audi mais cette fois exit les L4 TFSI puisque c’est le L5 2.5 L TFSI des RS3 ou TT-RS qui va officier sous le capot de cette nouvelle Donkervoort D8 GTO.

Au programme mécanique de la D8 GTO, on retrouve le très bon L5 turbo Audi avec un beau cache culasse rouge dans une version forte de 340 ch à 5400 trs/min (une version 400 ch sera proposée  un peu plus tard) et 450 Nm  de couple. Sur la D8 GTO, le bloc moteur placé longitudinalement est associé à une BVM5 qui transmet la puissance aux roues arrières qui se voient associées à un différentiel à glissement limité.

La D8 GTO repose sur un chassis tubulaire hybride qui associe acier, aluminium et fibre de carbone. La carrosserie est constituée de fibre de carbone et de fibre de verre et cet ensemble posé sur des roues alu en 17 pouces (Av : 215/40 R17 et Ar : 235/40 R17) pèse selon les équipement entre 695 et 750 kg ce qui fait que le rapport poids/puissance à vide s’établit entre 2.04 et 2.21 kg/ch, ce qui laisse supposer de belles sensations au volant de la voiture. La Donkervoort D8 GTO repose sur 4 roues indépendantes à doubles triangles superposés et amortisseurs réglables selon trois lois d’amortissement. Le freinage est assuré par 4 disques ventilés et rainurés. Ici pas de direction assistée mais une direction à crémaillère qui demande 3.4 tours de butée à butée et qui assure un diamètre de baquage de 8.0 mètres seulement.

Pour ce qui est des dimensions, cette Donkervoort fait dans le petit puisqu’elle mesure 3.74 m de long, 1.85 m de large et 1.14 m de haut. Elle peut transporter deux passagers qui seront bien près l’un de l’autre et qui pourront ainsi se tenir chaud quand la D8 GTO atteindra la Vmax de 255 km/h et qu’elle les propulsera à 100 km/h en 3.0 secondes. La consommation mixte annoncée est de l’ordre de 10.0 L/100 km ce qui autorisera des balades de près de 500 km grâce au réservoir de 50 litres.

L’habitacle est minimaliste avec deux sièges, un combiné porte instruments type compétition, quelques manos et interrupteurs et un petit pare brise.

Pour retrouver la Donkervoort D8 GTO, c’est par ici.

La voiture devrait être disponible d’ici au printemps mais pourrait être officiellement présentée soit au salon de Bruxelles soit à Genève. Pour ce qui est du prix de la D8 GTO , rien de confirmer pour l’instant mais on parle d’un tarif proche des 100.000€. A suivre.

Via Donkervoort, Youtube.