Malgré l’abondance de SUV sur le marché, tous les clients n’ont pas encore été convaincus. Pour en attraper de nouveaux, ceux encore plus attachés au design, les constructeurs se lancent de plus en plus dans le SUV coupé. Audi attaque fort avec son joli Q3 Sportback. Essai du côté de Valence en Espagne !

En bon lecteur régulier, vous savez que je vous ai déjà présenté en détail le nouvel Audi Q3 lors de mon essai du côté de Taghazout au Maroc puis annoncé l’arrivée du Q3 Sportback l’été dernier, il serait au final redondant de refaire un tour complet du véhicule… Donc, si on attaquait directement par le cœur du sujet, la conduite ?

Tandis que je n’avais pas été totalement conquis par les promesses de « sportivité » du Q3, ce Q3 Sportback semble revoir sa copie et nous propose quelque chose de plus dynamique. Les deux blocs disponibles au lancement, les 45 TFSI de 230 ch et 35 TDI de 150 ch, sont les mêmes qu’au Maroc, facilitant ainsi la comparaison. Si le bloc essence se veut toujours très puissant, mais trop linéaire, et le bloc diesel un peu plus mou, plus de fermeté dans ses réglages permet de se sentir plus en confiance dans les pif-paf espagnols. C’est avec joie qu’on remarque ici une prise de roulis limitée, permettant d’offrir un agrément de conduite très agréable, souligné par une tenue de route exceptionnelle grâce notamment à la transmission quattro. Alors que le ressenti dans le volant n’est pas au mieux de sa forme, une constante chez Audi, on prend quand même un malin plaisir à l’emmener avec vivacité dans les courbes sans se faire surprendre par un quelconque sous-virage. Il tient bien sur ses appuis et se laisse malmener sans trop malmener les occupants.

Avec ses grosses jantes stylées et son nouveau typage il perd forcément un peu de point question confort. Cependant, avec un amortissement piloté très bien conçu, les irrégularités de la route disparaissent et vous jouissez de trajets favorables au bien-être des passagers. Au quotidien, la boite S Tronic 7 fait le job grâce à des rapports passés avec douceur et précision, seule une latence sera à déplorer quand vous irez chercher un peu de puissance instantanée. Justement, avec des accélérations de 0 à 100 km/h en 6,3s et 9,3s nos deux compères sauront vous insérer énergiquement dans la circulation ou vous relancer en toute sécurité. Polyvalent, il saura en plus être un compagnon de ville idéal tout en gérant les longs départs en vacances. Enfin, quand les consommations s’envolent en jouant de la pédale de droite, surtout en 45 TFSI, les chiffres deviennent plus raisonnables sur autoroute ou grandes départementales. Vous pouvez tabler sur du 8l/100 km (voire un peu moins) sur ce dernier et moins de 6 litres sur le 35 TDI.

Pour terminer sur ses compétences, sans en faire toute une montagne, on vous rappellera ses compétences en offroad grâce à cette petite photo prise dans les dunes. Polyvalence je vous dis !

Essai nouvelle Audi Q3 2019 - 45 TFSI / 35 TDI

Je sens que votre soif de connaissance n’est pas rassasiée, voici alors quelques infos complémentaires pour vous permettre de briller en société. En termes de design, les plus alertes auront facilement remarqué quelques détails qui différent du Q3 classique. Si le Sportback se pare d’une calandre en nid d’abeille à l’avant, c’est à l’arrière que les changements sont les plus notables. Les ailes sont ainsi élargies pour accroitre son côté statutaire et évidemment la ligne de toit fuyante fait toute la différence. Il prend par la même occasion un peu d’embonpoint (+16 mm à 4m50) mais perd un peu en hauteur (-29 mm à 1m56) pour gagner en dynamisme.

A l’intérieur, copié, collé, et le tour est joué. C’est en effet un habitacle 100 % identique au cousin, et semblable au reste de la gamme, que l’on retrouve à bord de notre engin. Technologique, ergonomique, joli, accueillant : il a tout pour plaire. Hormis évidemment la présence de plastique disgracieux mêlé au milieu de jolis matériaux, tel que l’alcantara, et d’assemblages irréprochables.

En tout état de cause, c’est à l’arrière que le plus d’interrogation se pose. Avec une banquette à l’assise légèrement abaissée, l’habitabilité ne pâtit pas trop du style extérieur plus acéré. C’est à partir d’1m85 qu’un adulte se sentira un peu moins à son aise avec une plus grande sensation de confinement. Sinon toute la petite famille y trouvera sa place sans trop de soucis et avec toujours la possibilité d’embarquer 530 litres de chargement.

Avec en surplus un malus allant de 360 à 8254 €.

Si le gap financier ne vous fait pas peur, et que vos enfants ne sont pas encore des géants, l’Audi Q3 Sportback est pour moi le choix le plus judicieux. Plus sportif et esthétique, il saura vous convaincre par sa polyvalence. A la fois dynamique, confortable et baroudeur, ce nouveau modèle aux anneaux permet d’allier l’utile à l’agréable sans trop de sacrifices.

Crédit photos : Thomas D. (Fast Auto)