Mercedes a encore fait sensation lors du Grand Prix de Chine ! Intouchable, l’écurie allemande signe un nouveau doublé, le troisième consécutif !

Lors des qualifications, disputées sous la pluie,  Lewis Hamilton a placé sa Mercedes en haut de la feuille des temps devant les 2 RedBull de Ricciardo et Vettel qui ont réussi à s’intercaler entre les 2 Flèches d’Argent. Fernando Alonso suit de près à la 5ème place, devant Massa, Bottas, Hulkenberg, Vergne et Grosjean, qui réussit à hisser sa Lotus à la dixième place.

F1-GP-Chine-2014-09

Le départ de la course est donné sous un temps sec, et Felipe Massa réussit comme à son habitude un nouveau départ tonitruant. Il est contraint de zigzaguer un peu sur la piste pour éviter les monoplaces plus lentes devant lui, mais il va venir se frotter (au premier sens du terme) à Fernando Alonso juste avant le premier freinage. La Williams et la Ferrari vont ainsi se toucher au niveau des roues avant, mais plus de peur que de mal puisqu’à part une petite frayeur pour les 2 pilotes, pas de dégâts à signaler sur leurs 2 monoplaces. Autre Williams, autre contact : Valtteri Bottas va se faire percuter violemment par la Mercedes de Rosberg, mais encore une fois sans conséquences ou presque, puisque le jeune finlandais va perdre quelques places suite à cet incident. Nico Rosberg perdra également un peu de temps dans l’affaire. De son côté, Fernando Alonso se retrouve très vite à la 3ème place et menace Sebastian Vettel juste devant lui.

A la fin du premier tour, Rosberg double Hulkenberg et s’empare de la 6ème place tandis que son coéquipier Lewis Hamilton est toujours en tête et compte déjà 1.5 sec d’avance sur Ricciardo. Rosberg va profiter de l’activation du DRS pour passer Felipe Massa au 5ème tour pour la 5ème place. Sutil abandonne au 7ème tour après avoir immobilisé sa Sauber dans le stand de l’équipe Suisse.

Les premiers changements de pneus interviennent très tôt, avec Button au 8ème tour, Maldonado en fera de même au 10ème. Pendant ce temps en piste, Vettel et Hamilton se plaignent de graining sur leurs pneus. Ceci dit, ça n’a pas l’air de beaucoup gêner Hamilton qui continue d’accentuer son avance en tête de la course. Catastrophe du côté de la Williams de Felipe Massa qui perd énormément de temps suite à un changement de pneus chaotique : l’arrière gauche s’est montré récalcitrant et les mécanos ont eu beaucoup de mal à le retirer… Le Brésilien ressortira bon dernier suite à cette mésaventure ! Les arrêts aux stands s’enchainent, Alonso rentre au 12ème passage, 1 tour avant Vettel mais cela sera suffisant pour chiper la place du quadruple champion du monde. Rosberg s’arrête lui au 14ème tour.

F1-GP-Chine-2014-03

Vettel ne parvient pas à revenir suffisamment sur Alonso pour le dépasser, il laisse alors volontairement un peu de marge entre la Ferrari et sa RedBull pour ne pas trop martyriser ses gommes. L’autre RedBull de Ricciardo passe par les stands au 16ème tour, il ressortira derrière Rosberg qui gagne donc une position. Hamilton rentrera tranquillement au 18ème tour, après une petite sortie de piste sans gravité, conséquence d’un freinage un peu trop optimiste. Il ressortira en tête, 3.5 secondes devant Fernando Alonso.

F1-GP-Chine-2014-01

Rosberg continue sa remontée en passant Vettel au 23ème tour, alors que Ricciardo revient très fort derrière son champion du monde de coéquipier. Tellement fort d’ailleurs qu’on indique à la radio de Vettel qu’il doit le laisser passer, mais l’Allemand n’obtempère pas de suite et il faudra attendre le 26ème tour pour qu’il applique cette consigne après avoir fait perdre pas mal de temps à Ricciardo…

F1-GP-Chine-2014-02

Romain Grosjean abandonne au 30ème tour à cause d’un problème de boite de vitesse. Dommage, car sa Lotus semblait en mesure de pouvoir rentrer dans les points ce week-end !

Au 33ème tour, Rosberg qui remontait à raison de 0.5 où 1 seconde au tour sur Alonso se trouve à portée de DRS de la Ferrari. Mais le pilote de la Scuderia va passer par les stands beaucoup plus tôt que la Mercedes (34ème tour contre 38ème), ce qui fait que lorsque Rosberg ressortira de son arrêt, Alonso sera de nouveau loin devant lui. Mais il ne faudra pas attendre longtemps avant qu’il soit rattrapé par Rosberg, qui parviendra à le dépasser au 43ème tour.

Les positions aux avants postes resteront alors inchangées jusqu’à la fin de la course et Lewis Hamilton remportera « facilement » ce GP de Chine, après avoir largement dominé les débats que ce soit en qualifs où pendant la course en imposant un rythme intenable à ses adversaires. Nouveau doublé donc pour les flèches d’argent quasi intouchables en ce début de saison, le podium est complété par Fernando Alonso, avec une Ferrari F14T en regain de forme, pourvu que ça dure !

A noter, le classement final de la course est celui du 54ème tour (au lieu du 56ème), suite à une erreur de la direction de course qui à brandi le drapeau à damiers 2 tours trop tôt ! Une situation assez incroyable, qui ne change pas grand chose fort heureusement (seul Kobayashi perd une place, il avait dépassé Jules Bianchi dans le « vrai » dernier tour).

Et ce classement, le voici ! :

classement-GP-Chine-2014

Au championnat, Rosberg reste en tête mais Hamilton revient à 4 petits points, tandis qu’Alonso remonte à la 3ème place :

top10champ-F1-Chine

En ce qui concerne le classement constructeurs, Mercedes s’envole ! :

constructeurs-F1-Chine

Prochaine course dans 3 semaines pour le retour de la F1 en Europe avec le GP d’Espagne !

F1-GP-Chine-2014-07

Crédits photos : Getty, Mercedes.