La F1, ce sont des voitures, des pilotes, des circuits, mais surtout de l’argent. Beaucoup d’argent. Et à ce niveau la, chez Lotus, on ne peut pas dire que tout ait été rose cette année. Cependant, il semblerait que la situation se débloque enfin…

Souvenez vous : au mois de Juin, Lotus annonçait la vente de 35% de son capital à Infinity Racing, un fond d’investissements (voir ici). Depuis, eh bien pas grand chose ! Enfin si, Infinity Racing a changé de nom et s’appelle désormais Quantum Motorsport, mais à part ça… La transaction tant espérée par l’écurie d’Enstone (détenue par Genii Capital) tarde à se faire et on finissait par perdre l’espoir de la voir se réaliser.

Les déboires financiers de Lotus sont pour beaucoup dans l’extrême tension qui règne depuis quelques semaines au sein même de l’écurie, notamment vis-a-vis de Kimi Raikkonen. Ce dernier, n’ayant pas reçu son salaire annuel (qui s’élève à environ 12 millions d’euros tout de même !), avait d’ailleurs menacé de boycotter les 3 derniers Grands Prix de la saison si un accord n’était pas trouvé rapidement.

Eric Boullier de son côté a même évoqué l’éventualité de licencier « en masse » si l’équilibre financier n’était pas retrouvé.

Mais il semblerait que cette situation intenable prenne fin dans les tout prochains jours. En effet, Mansoor Ijaz (le propriétaire de Quantum) a annoncé ce week-end avant de quitter le paddock du Grand Prix d’Abu Dhabi qu’il allait régler intégralement le salaire de Raikkonen : « J’ai discuté avec le manager de Kimi, Steve Robertson,  dans la soirée samedi. Je me suis excusé auprès de Steve, nous avons présenté nos excuses à Kimi. Nous avons l’intention de lui verser l’intégralité de son salaire. »

Il est également revenu sur certains points de détail de l’accord, notamment l’arrivée de nouveaux sponsors : « Nous avons également l’intention de compenser nos employés et notre équipe de management car nous voulons être certains que tout le monde au sein de l’équipe sache que les nouveaux actionnaires qui arrivent prennent leurs responsabilités. Nous allons éponger les dettes, et nous allons ensuite apporter des sponsors de renom que vous découvrirez rapidement. »

De plus, il a aussi insisté sur le fait qu’il pourrait à terme acheter Lotus en totalité : « Notre accord est bien de racheter 35% de parts nouvellement créées. Pour l’essentiel, il s’agit de parts émises par Genii Capital. Certaines options nous permettent, dans un temps bien défini, de prendre ultérieurement le contrôle de l’équipe. »

On s’attend donc à une officialisation de l’accord très prochainement. (Eric Boullier avait parlé de Mardi, donc d’aujourd’hui, mais pour l’heure, toujours rien à l’horizon !)

Cet apport d’argent frais risque également de faire un heureux en la personne de Nico Hulkenberg. Il est en haut de la liste des prétendants au baquet laissé vide par Raikkonen pour 2014. Son plus sérieux concurrent restait jusqu’à présent Pastor Maldonado, où plutôt les quelques 45 millions de dollars qui l’accompagnent via son sponsor PDVSA qui intéressaient très fortement les actionnaires actuels !

Mais chez Quantum, le choix est clairement fait : « En tant que propriétaire et actionnaire, nous avons très clairement manifesté notre préférence pour Nico. Nous aurions préféré que la transition se fasse dans de meilleures conditions entre Kimi et Nico mais parfois les choses prennent plus de temps ».

A moins d’un retournement de situation de dernière minute, on devrait donc retrouver le jeune pilote allemand aux côtés de Romain Grosjean l’année prochaine (il n’a pas non plus été confirmé officiellement, mais on voit mal pourquoi Lotus ne le garderait pas au vu des ses excellentes performances en cette fin de saison).

Bref, on reparlera sans doute de tout cela dans quelques jours lorsque tout sera annoncé de manière officielle.

Via F1i, NextGen-Auto.