Usine Ferrari

Hélas, chez les rouges de Maranello on subit comme tout le monde la crise économique et financière qui sévit un peu partout sur la planète.

Cette décision a été prise suite à la baisse suite à une baisse des ventes qui touche surtout la marque au trident, Maserati. Ainsi la direction des deux marques ayant constaté une baisse de l’activité sur les chaines de production a décidé de mettre en chômage partiel les gens qui travaillent à la fabrication des moteurs et l’atelier de peinture.

Le léger fléchissement attendu des ventes de Ferrari en 2009, 2010 et peut même 2011 entraine cette nécessaire décision si la firme de Maranello ne veut pas se trouver avec du surstockage de voitures sur parc. Encore que je suis sur que quelques Ferrari rouges avec intérieur noir ne posent pas trop de problèmes pour être écouler ( ce ne sont pas 25000 ou 30000 Corsa ).

Aussi pour anticiper cette situation, les gens qui travaillaient au montage des moteurs et la peinture se verront ils mis en chômage partiel pour la période courant du 9 au 13 novembre 2009 inclus. Cette politique du « petit » chômage partiel avec réaffectation provisoire sur une autre unité de production de l’usine permet d’amortir le coût et le coup du chômage partiel. Cette décision concerne 15% du personnel de la firme de Maranello et permet d’éviter la casse sociale tout en assurant l’occupation des salariés mais aussi des locaux de la marque.

Usine Ferrari fernée....un dimanche

Via Ferrari,Corriere della Sera