Fiat-en-route-vers-le-rachat-de-Chrysler

Sur les douze derniers mois, c’est donc la troisième fois que le groupe industriel italien monte encore au capital de l’américain Chrysler.

Le groupe turinois fait valoir une nouvelle option d’achat qui correspond à 3,3 % des parts de Chrysler et qui va permettre à Fiat SpA de détenir très prochainement 68,49 % de l’entreprise d’Auburn Hills. Le groupe automobile explique que cette nouvelle levée d’option d’achat devrait coûter aux environs de 255 millions de dollars.
Tout cela sera à confirmer dans les prochains jours par la justice américaine car il faut se rappeler que pour cette option de juillet 2013, le fonds VEBA (gestionnaire des retraites de l’UAW) demandait quelques 342 millions de dollars. Mais selon les quelques éléments disponibles, il semble que les chiffres fournis par Fiat sont crédibles car ils correspondent « peu ou prou » à la hausse du prix des options d’achats levées depuis un an environ ( juillet 2012 : 139.7 millions de $ / janvier 2013 : 198.0 millions de $). Reste quand même un peu d’incertitude autour de ce montant car l’UAW et le fonds VEBA apparaissent bien décidés à faire monter les enchères… A suivre.

Via AFP, D.N.