Voilà c’est fait ! Toutes les usines du groupe Fiat ont cessé le travail ce 23 février et pour une période de deux semaines. C’est arrivé et ce n’est qu’une demi surprise car l’annonce en avait été faite en janvier dernier.

Cette mesure touche bien évidemment tous les salariés du groupe Fiat mais aussi les sous traitants et fournisseurs du groupe italien soit environ 30.000 personnes qui sont concernées par cette décision de chomage technique et partiel !  Fiat justifie cette mesure par la baisse de la demande mondiale et par la nécessité d’adapter la production à la demnade du marché. Le marché italien est d’ailleurs particulièrement touché par la baisse de la demande depuis l’arrêt de la prime à la casse le 31 décembre dernier.

Ainsi selon l’association des constructeurs automobiles étrangers, la marché italien a subit sur les 7 premières semaines de l’année 2010 une baisse d’environ… 50% ( -17% en France ), ce qui est loin d’être négligeable surtout si on se réfère aux différents experts du secteur automobile qui annonce que la vraie baisse du marché européen se fera sentir soit dès le second quadrimestre ou, au mieux, lors du second semestre de cette année qui pourrait être très difficile pour l’industrie automobile, d’aucuns n’hésitant à parler de 2010 comme d’un remake de 2008 … Funeste mais realiste dessein qui se ressent dès à présent en concession où la fréquentation a bien baissé depuis quelques semaines.

En tout cas, la fin février est une sale période pour les salariés de Fiat car déjà l’an passé  ( le 23/02/2009 ) il y avait eu du chomage à la même période dans le groupe Fiat.

Fiat, une situation à suivre tout de même car sans regarder de l’autre coté de l’Atlantique, la marque ( comme Lancia d’ailleurs  )ne présentera rien de vraiment nouveau à Genève ( sauf Abarth 500C et moteur 0.9 SGE ) et ce n’est pas toujours un signe encourageant !

Pour ceux qui ne connaissent pas quelques images du Lingotto à Turin puis quelques vues de la ville italienne qui mérite le détour !

Et pour ceux qui ne connaissent pas, quelques vues turinoises !

Via L’UsineNouvelle, Unica Strada.