Les semaines se suivent et se ressemblent depuis le début de l’année pour le petit constructeur américain qui doit faire face à de nouveaux soucis (ou une mauvaise publicité) après les retards de livraison, les problèmes de douanes et de taxes, le report au calendes grecque du projet Nina, le refus du versement de la seconde partie d’un prêt quasi vital par la DOE, les licenciements.

Le premier soucis porte le nom de la réputée et très objective revue Consumer Reports qui s’est lancée il y a peu dans l’essai de la grande berline électrique Karma que, comme à son habitude, la revue avait acheté anonymement pour plus de 107.000$ auprès d’un distributeur Fisker. Les premiers miles se passent normalement et arrivée à 200 miles, c’est le bug !

Pendant le calibrage du compteur sur la piste d’essai réalisé à la vitesse constante de 104.6 km/h, un témoin signalant un problème important se met à clignoter au tableau de bord. La voiture est sortie de la piste (levier de vitesse en position neutre) et emmenée à l’abri pour vérifier ce dont il s’agit avec l’aide du manuel d’utilisation. selon la procédure, la voiture est totalement arrêtée durant une heure puis redémarrée, le levier de vitesse est engagé en position D, la voiture démarre, fait quelques mètres et le témoin réapparait, et là impossible de relancer la voiture qui refuse toute action. Bilan, les essayeurs doivent appeler le distributeur qui est à 160 km de là. Ce dernier envoie un camion plateau et emporte la voiture pour un bilan de santé approfondi.

Consumer Reports se penche alors sur le cas Fisker et note qu’il y a eu bon nombre d’incidents lors des essais presse et chez les nouveaux propriétaires de la grande berline électrique. La revue confirme les incidents et affirme en avoir relevé bon nombre via le site Fiskerbuzz ( http://fiskerbuzz.com/forums/ ). Consumer Reports parait toutefois chagriné par la situation et l’actuel parcours très cahotique de Fisker. Pour découvrir « l’essai » de la Karma, c’est par là.

Le second « problème » et pas des moindres, porte le nom du produit marketing pour adolescentes prépubères, j’ai nommé Justin Bieber qui vient de se faire offrir par son manager une Karma tout neuve. Et quand on connait le charisme et les caprices du garçon, on se dit que ce n’est pas un bon présage et hélas cette fois encore c’est tombé sur Fisker !

Reste deux annonces positives pour Fisker, la nomination de Tom LaSorda qui devient CEO de Fisker et la présentation en septembre prochain de la Fisker Surf  « Stock » qui est en fait la version shooting brake de la Karma.

Via ConsumerReports, Youtube.