Alors que le petit constructeur se bat contre l’adversité depuis quelques temps (pb financiers, qualité des autos produites, essai médiocre chez Consumer Reports, accord de prêts contesté, pb douanier, retard de livraison) et malgré l’arrivée de Tom LaSorda à la direction de l’entreprise, les choses ne sont ni gagnées ni acquises pour Fisker qui malgré sa présence au salon de Genève et l’annonce de la mise en production de la Karma Surf ne convaint plus guère.

Il était donc temps pour le constructeur US de tenter de reprendre pour faire oublier les déboires de l’entreprise et des produits. Ce sera chose faite en avril avec la présentation de la plus compacte Nina qui doit se montrer pour séduire les investisseurs et les futurs acheteurs qui sont actuellement réticents à signer un gros chèque à l’entreprise d’Henrik Fisker. On sait peu de chose au sujet de cette Nina si ce n’est qu’elle délaissera le moteur GM pour un bloc BMW 2.0 L TwinTurbo Power, qu’elle sera plus petite et bien moins lourde que la massive Karma (5.0 m x 1.98 m et près de 2500 kg !).

Fisker annonce aussi qu’il profitera du salon new yorkais pour faire une conférence de presse qui fera le point sur la situation de l’entreprise notamment dans l’affaire des prêts du DOE qui ont été mis en place en 2009-2010 mais qui ne sont pas débloqué et ont arrêté le développement de la petite Nina qui est pour l’instant en stand by malgré la présentation de la version concept car. A suivre.

Via Fisker.