Le rythme des nouveautés est soutenu en cette rentrée ! Nous continuons donc avec la « nouvelle » DS4 et son dérivé baroudeur DS4 Crossback que DS vient de révéler. DS s’étant dorénavant émancipé de Citroën, un restylage de la compacte premium de la marque était attendu. Sans surprise, la nouvelle DS4 reprend une calandre dans la veine de la DS5, calandre inaugurée sur le concept Numéro 9, et la nouvelle signature lumineuse Led Vision à technologie mixte LED et Xenon directionnels.

Plus aucun double chevron sur la carrosserie ou l’intérieur : il ne s’agit plus d’une Citroën, il faudra bien s’y habituer. En dehors de cette nouvelle calandre plutôt agréable et bien moins tourmentée que la précédente, peu de modifications sont à signaler : quelques baguettes chromées et des coloris inédits permettant d’avantage de personnalisation (même si l’on reste encore bien loin de la petite soeur DS3). Les modifications restent donc légères pour la compacte premium de PSA, qui n’a pas vraiment trouvé son public pour l’instant.

Les nouveautés de l’aménagement intérieur se concentrent sur l’équipement multimédia avec un écran tactile 7″. Ce nouvel équipement embarque les technos Carplay d’Apple (une première pour PSA) et Mirror Screen, permettant de dupliquer l’écran de votre ordiphone smartphone dans votre voiture. Un équipement DS Connect Box vous permettra également de faire pirater votre voiture si des hackers sont à proximité, mais aussi de la localiser précisément et de surveiller son état de santé et prévenir les secours en cas d’accident. L’habitacle peut par ailleurs se parer totalement de cuir, y compris sur la planche de bord et les contre porte.

Premier dérivé de la DS4, la Crossback reprend les gimmicks habituels du genre « tout chemin chic du bitume »: caisse surélevée de 30mm, protections d’ailes en plastique noir, boucliers noirs plus enveloppants et barres de toit. Pas de transmissions 4×4, de blocage de différentiel ou autres gadgets propices à l’escalade des arbres, la Crossback devrait garder ses pneus loin de la boue. Les documents fournis par DS ne permettent pas de voir grand chose, mais le résultat a l’air sympathique.

Côté motorisation essence : 130 PureTech, THP 165 et THP 210 (ce dernier hélas non disponible sur le Crossback). Et en diesel : BlueHDI 120 et 180 pour les deux modèles, avec en complément le BlueHDI 150 uniquement sur la berline. Boîte manuelle 6 vitesses ou automatique EAT6 suivant les versions.

Commercialisée à partir du mois d’octobre, tarifs non annoncés à ce jour.

Crédits photo : DS