1984-2007, W10, W20, W30, moteur transversal en position centrale arrière, 2 places, 3SFE – 5SFE – 3SGE – 3SGTE, BVM5 ou BVA4, Coupé ou Targa… Vous  n’avez pas deviné de quelle voiture il s’agit ? 

MR2 Connection

Tout simplement du coupé Toyota MR2 que nous avons tous connu et apprécié durant ses trois générations (84-89 / 89-99 / 99-07). Un sympathique coupé qui nait en 1984 avec un petit gabarit de 3.93 m de long, un dessin très rectiligne mais un caractère enjoué, un aspect sympa, des performances suffisantes pour sortir du lot et tacler les GTI et consoeurs en pleine gloire. Enfin un tarif raisonnable fait de la première génération un mini coupé qui se fait vite un nom notamment au Japon et aux USA. Une auto qui a l’appellation commerciale francophone peu valorisante qui a souvent fait sourire les amateurs et les autres…

1989 voit la naissance de la MR2 W20 qui grandit, s’arrondit et dont l’allure n’est pas sans rappeler celle d’une certaine Ferrari Mondial. La presse d’outre Manche parle même à l’époque d’une « baby Ferrari » . La voiture évolue au fil des ans notamment en matière de puissance et selon les marchés on trouvera des puissances de 225 et même 245 ch sachant que la version de base japonaise développait seulement 121 ch. Certains modèles turbo possédaient même en option un des premiers systèmes TCS. Cette option rendait plus aisée la maîtrise de la puissance disponible aux roues arrières notamment sur un sol détrempé, sur route grasse ou couverte de feuilles. Ces modèles profitaient par ailleurs d’un différentiel à glissement limité très efficace. La petite histoire veut que l’ingénieur créateur de la MR2 souhaitait mettre sur le marché une voiture permettant aux pilotes en herbe de connaitre leurs limites. Cette petite sportive donnait la possibilité à tout un chacun de s’initier au plaisir de la conduite d’un véhicule propulsé par un moteur central arrière plus ou moins puissant. La MR2 fut produite en coupé, en coupé avec toit ouvrant et en Targa. Si la voiture est devenue rare sur nos routes, on arrive parfois à en trouver quelques unes encore en bon état, pas trop tunées ou mal entretenues mais les prix montent notamment pour les modèles de la la première génération.

On sera moins passionné au sujet de la MR2 de troisième génération qui, malgré un joli petit look, est une auto très sage et un peu aseptisée mais que l’on trouve en occasion à des budgets raisonnables.

Attention pour les versions W10 et W20, les pièces commencent à se faire un peu rare et il ne faut pas hésiter à faire quelques provisions afin d’aider sa japonaise à bien vieillir.
Pour le plaisir et si vous appréciez le genre, je vous propose de partir à la rencontre de Masruque Murtoza Ali, un des membres éminents du Club des propriétaires de MR2 du Texas. Une petite virée en W20 est au programme et c’est par là.

Enfin, pour ceux qui apprécient les Youngtimers, voici une belle AW11 Supercharged (inconnue en Europe avec son moteur 4AGZE compressé de 145 ch) rouge posée sur des jantes BBS RS chaussées en 195/45 R16 photographiée par Jim Davis pour Stance:Nation.

Via Petrolicious, Youtube, StanceNation.
Crédits photos : Jim Davis for StanceNation.