Pas de salon de Genève, mais des nouveautés quand même, à commencer par le porte étendard de la gamme Porsche : la 911 Turbo S.

Née en 1975 sous la forme d’un coupé performant mais très brutal, la 911 Turbo a su évoluer et adoucir son comportement pour devenir la 911 de grand tourisme ultime. La plus performante dans l’absolu, mais toujours utilisable au quotidien, ce qui n’est pas toujours le cas des pistardes GT3 ou GT2.

La génération 992 connaît donc à son tour ce dérivé, présenté ici dans sa version la plus aboutie Turbo S, en coupé et cabriolet. La motorisation est toujours assurée par un nouveau flat-6 de 3,8 litres. Par rapport à son prédécesseur, les deux turbos à géométrie variable sont agrandis. Il bénéficie également d’un nouveau système de refroidissement, une nouvelle admission d’air et d’injecteurs piézoélectriques. Ces modifications aboutissent à une augmentation significative de la puissance qui atteint dorénavant 650 ch, soit un gain de 80 ch par rapport à la génération précédente. Le couple quant lui est de 800 Nm (+ 50 Nm). La transmission intégrale reste de mise via une boîte PDK spécifique à 8 rapports. Les performances sont en légère progression : le 0 à 100 km/h est effectué en 2,7 s (gain de 0,2 s), le 0 à 200 km/h en 8,9 s (gain de 1 seconde) mais la vitesse maximale est inchangée à 320 km/h.

Extérieurement, la 992 Turbo S prend un peu de muscles. Elle s’élargit de 45 mm à l’avant et de 20 mm à l’arrière (pour une largeur hors tout de 1,9 m). Ces gains profitent avant tout aux voies des trains roulants. La suspension active gérée par le système maison PASM s’avère plus efficace et plus précis que sur la génération précédente.

Sur la carrosserie, l’évolution est assez mesurée par rapport à la 991. On retrouve les entrées d’air sur les ailes arrières et l’aileron télescopique habituel du modèle. L’échappement de série propose 4 sorties carrées de couleur noire, tandis qu’un échappement sport optionnel propose 2 grosses sorties rondes, semblant issue de la GT2 RS.

L’habitacle est disponible de série en habillage cuir et détails carbone. Un habillage bicolore est disponible en option. Le pack Sport Chrono est inclus de série.

La Porsche 911 Turbo S sera disponible en Allemagne au tarif de 216 396 € pour le coupé et 229 962 € pour le cabriolet. Les tarifs français, incluant le malus écologique, n’ont pas encore été communiqués. Une version Turbo légèrement dégonflée devrait apparaître plus tard dans la gamme, pour un tarif logiquement inférieur.

Crédits photos : Porsche