encore-deux-très-gros-rappels-chez-GM

Rudes six premiers mois à la tête de GM pour Mary Barra où elle semble pour l’instant plus être une responsable de SAV qu’une dirigeante de grande entreprise automobile. Aussi au fil des semaines, les rappels se succèdent sans faiblir et pour des raisons de tous ordres (électronique, électricité, mécanique, sécurité). Et pour bien finir le premier semestre 2014, le groupe automobile de Detroit a remis le couvert.

General Motors a annoncé ce vendredi 27 juin quatre nouvelles campagnes de rappels. Au total, elles concernent un peu plus de 500.000 véhicules dont la grande majorité a été vendue en Amérique du Nord. Le constructeur rappelle notamment quelques 470.000 pick-ups et SUV des marques Chevrolet et GMC produits en 2014 et 2015. Ces véhicules sont rappelés pour un problème de transmission.

Et comme si les rappels en Europe, Amérique ou Australie ne suffisaient pas, c’est au tour de Shanghai GM, la co-entreprise de General Motors en Chine, qui lance sa session de rappels. L’entreprise sino-américaine va ainsi rappeler quelques 194.107 Buick Excelle GT (Verano aux USA et au Canada) pour un problème d’éclairage qui limite l’efficacité du système puisqu’un défaut empêche parfois d’éteindre la position feux de route des phares. Cette situation de rappel est suivie de près par l’Administration générale de surveillance de la qualité, d’inspection et de la quarantaine chinoise qui n’a pas pour habitude de lambiner avec les produits imparfaits.
Les voitures qui sont concernées par ce passage par la case atelier sont celles qui ont été fabriquées entre le 10 octobre 2009 et le 2 juillet 2012.

Encore une belle petite session qui vient grossir la pyramide de 20 millions de rappels bâtie par General Motors depuis très longtemps et dont on ne semble jamais voir le sommet. Reste que cette situation va finir par mettre à mal la trésorerie du groupe américain si rien ne cesse mais aussi son image !

A suivre.

Via DetroitNews, AP.