les nouvelles Lada off road

C’est le 26 juin dernier lors de l’assemblée générale annuelle des actionnaires d’AvotVAZ, en présence de Carlos Ghosn nouvellement élu président du conseil d’administration de l’entreprise et de Serguei Chemezov, directeur général de la société publique Russian Technologies (Rostec), après avoir annoncé aux actionnaires de l’entreprise qu’ils ne toucheront pas de dividendes cette année que le constructeur russe a fait pêter le feu d’artifice de nouveautés.

Celles ci sont prévues dans le cadre du nouveau plan produit de la firme passée sous le contrôle de l’Alliance et elles sont au nombre de six :

– Lada Granta Fastback
– Lada Vesta
– Lada Kalina Sport
– Lada 4×4 Urban
– Lada Largus Cross
– Lada Kalina Cross

Nous reviendrons dans quelques jours sur les Granta FB, Vesta et Kalina Sport et attachons nous à découvrir les trois nouveautés off road de la firme de Togliatti. La firme de Togliatti profite donc de ce début d’été pour rajeunir son offre et la rendre plus aguichante dans un marché automobile russe qui n’est plus vraiment à la hausse depuis déjà de longs mois. 

Lada Largus Cross :

La Largus Cross est développée sur la base de la Largus qui n’est rien d’autre que notre ancienne Dacia MCV. Elle se voit ici réhaussée de quelques centimètres, habillée d’un kit baroudeur qui comprend des protections d’ailes, des bas de caisse ainsi que des boucliers Av et Ar en plastique brut noir. L’auto dispose de protections Av et Ar, des enjoliveurs de roues spécifiques, de nouvelles jantes alu et d’un entourage de vitrage latéral noir. Une sellerie spécifique et quelques détails de finition encore non divulgués compléteront la panoplie de cette Largus Cross qui sera proposée avec le moteur L4 1.6 L MPI 90 ch.

Lada Kalina Cross :

A l’image de ce que propose la Largus, la Kalina en version Cross s’habille de protections Av, Ar et latérales en plastique brut noir, de jantes alu spécifiques, de barres de toit. Elle repose sur une suspension surélevée adaptée aux petites routes russes. Dans l’habitacle, la Kalina Cross se singularise par une sellerie bicolore noir/orange et quelques inserts assortis. C’est un moteur 1600 (mais pas le bloc d’origine Renault) en version 87 ou 106 ch  (?) qui propulse ce break très compact long de 4.04 m.

 

Lada 4×4 Urban :  

Et là c’est le choc ! Il est fort, intense, presque violent puisqu’on constate que dérrière ce nom 4×4 Urban se cache en fait la Lada Niva restylée… Oui ils l’ont fait puisque le dernier et unique restylage du petit et performant 4×4 de Lada remonte à… 20 ans. Dévoilée en 1976, commercialisée un an plus la Niva se refait une beauté à l’approche de la quarantaine. Et finalement ce nouveau dessin des pare-chocs, de la face avant et de rétroviseurs est plutôt pas mal pour ne pas dire réussi. L’ensemble modernise agréablement cette petite auto longue de seulement 3.72 m et s’équipe aussi d’un nouvel essuie glace arrière et de barres longitudinales de toit. On notera la présence de nouveaux enjoliveurs façon « jantes alu », l’arrivée de la climatisation et la présence d’une installation radio Alpine avec Jack et port USB. Pas d’annonce au sujet des évolutions mécaniques attendues et on reste donc sur le vieux L4 1.7 L de 81 ch.

La Kalina Cross arrivera en concession en septembre prochain, suivie par la Niva 4×4 Urban en octobre et la Largus en novembre.

Ci dessous quelques images « live » grâce à nos confrères russes d’Avtosreda.ru.

A suivre.

Via Avtovaz/Lada.
Crédits photos : Avtosreda.ru.