… et probablement plus élégant que la très costaude et très brutale Apollo ce qui devrait aider à sa diffusion sur les marchés mondiaux. En fait il semble que cette Tornante soit une belle évolution de style de l’Apollo que l’on au soit aux designers de Touring Superleggera. Elle sera en quelque sorte la version polissée et avenante de sa grande soeur car c’est l’allure qui évolue et non les dessous qui devraient être similaires à quelques détails près à ceux de la Gumpert Apollo.

Ne nous y trompons pas, cette Tornante ne remplacera pas l’Apollo, elle vient complèter l’offre du petit constructeur en se présentant comme une version dite  « Fast Tourer » qui proposera plus de place, plus de confort, plus de luxe et d’équipements ( ce qui n’est pas le fort de l’Apollo ) mais la base reste quasiment identique, à savoir un chassis monocoque en fibre de carbone avec moteur central arrière en provenance de chez Audi puisque c’est toujours le V8 4.2 L FSI dopé par deux turbos qui officiera sur cette auto ( 650 ch, 850 Nm pour une Vmax de l’ordre de 360 km/h et un 0 à 100 km/h en 3.0 sec ).  Une supercar exotique et peu commune qui sera à découvrir au salon de Genève et même temps qu’une autre auto du même genre venue d’Espagne la GTA Spano qui parait toutefois toutefois mois « sérieuse » ou crédible . A suivre .