On délaisse quelques instants les sportives pures et dures pour vaquer sur le terrain de l’hyperluxe : bienvenue chez Rolls-Royce ! Le cabriolet Dawn sera aujourd’hui l’objet de nos configurations.

Une fois n’est pas coutume, c’est Jean-Baptiste qui commence.

“Autant je peux parfaitement comprendre que les supercars italiennes puissent occuper une place très importante dans le cœur des passionnés, autant Rolls-Royce est (et restera encore probablement longtemps) mon must-have. Il faut croire que je préfère confier mes petites fesses à un moelleux fauteuil tendu de cuir plutôt qu’à une coque en carbone à peine rembourrée.”

“Bien entendu, lorsqu’on parle de Rolls-Royce, la première chose qui vient à l’esprit est la Phantom, cette énorme limousine de lords anglais. Mais, de toute la gamme, c’est probablement le cabriolet Dawn qui me plaît le plus. Rolls-Royce est une marque vénérable qui doit être traitée avec respect…et c’est en toute irrévérence que j’ai choisi d’habiller “ma” Dawn d’un Galileo Blue pétantissime surmonté d’un capot tout simplement Silver. J’adore le dessin de ces jantes à sept bâtons, terriblement vintage, dont le moyeu est couleur carrosserie.”

“Concernant l’habitacle, c’est en toute logique que j’ai choisi d’habiller les sièges d’un cuir Mandarin -après tout, le bleu et l’orange sont deux couleurs complémentaires-, surlignés d’un passepoil noir et d’un emblème “RR” cousu sur chacun des appuie-têtes.”

“Pour le reste, on va évidemment partir sur du bois. Un joli Royal Walnut, appliqué…absolument partout. Sur la planche de bord et les contre-portes, mais également le deck arrière, comme un avant-goût de balade en mer. Niveau tech, on est au top niveau, avec divin système hifi, caméra 360° (bien utile pour manœuvrer une telle paquebot) ou encore toute un palanquée d’aides à la conduite.

Une configuration certes osée mais qui (je trouve) fonctionne extrêmement bien : vive Rolls-Royce et ses incroyables nuanciers !”

Au tour de Pierre de nous présenter sa Rolls.

“Plus classique que Rolls Royce, c’est compliqué. Plus personnalisable que Rolls Royce, c’est compliqué également. D’ailleurs, le configurateur est très complet, notamment sur les combinaisons de cuirs et autres bois pour l’intérieur. Je suis parti sur une configuration résolument moderne sans pour autant verser dans le top de la tendance du moment. Pas certain toutefois d’assurer une revente facile avec mes choix.

Ma Dawn sera Ice Twilight Purple sur jantes argentées et polies, avec rappel de la couleur carrosserie au centre. Elle bénéficie du double tonneau, pour un style – un peu – sportif et dynamique. Cette couleur m’interdit d’apposer la ligne peinte à la main tout le long du profil mais bon, je l’aurai avec mon chèque.

A l’intérieur, je mêle cuir gris foncé et crème clair avec une console piano black, je suis pas fan du bois trop présent, trop vintage.

J’avoue, avoir dès cette présentation sur le web la possibilité de faire bouger quasiment chaque section de cuir m’a laissé perplexe, je ne savais plus que faire. Alors j’ai laissé Rolls choisir pour moi ou serait le clair et le foncé. Je me suis assuré que le volant portait les mêmes couleurs (oui, on peut avoir 3 tons différents de cuir sur le configurateur mais je suis resté à 2). Je suis prêt à aller cruiser sur la Côte d’Azur, probablement l’endroit qui convient le mieux à cette sublime auto.”

Voilà, nous en avons fini. Il est désormais grand temps de vous laisser la parole : quelle configuration avez-vous préféré et pourquoi ? N’hésitez pas non plus à nous proposer la vôtre. Le configurateur Rolls-Royce vous attend juste ici.