Blogautomobile s’est rendu vendredi au Salon de l’Auto dans la ville rose du sud de la France, Toulouse. Une première pour ce salon qui a bien failli suivre le chemin de celui de Marseille, le néant. Nissan a décidé de présenter le nouveau Qashqai au public lors de ce salon régional organisé par le groupement des concessionnaires locaux. Nissan doit certainement connaître l’adage « Vaut mieux être la tête d’un rat que la queue d’un lion ».

IMG_2509

La communication habilement menée par le groupe accentue l’effet nouveauté, de surprise et s’assure une large couverture médiatique française. Nissan nous a convié au Studio Lucette pour découvrir de près, de l’intérieur le nouveau et célèbre crossover Qashqai que Gonzague vous a dévoilé le 7 novembre dernier depuis Londres.

La ligne du « squash » est résolument la nouvelle signature du constructeur nippon. Le crossover est entièrement nouveau, Nissan ne s’est pas contenté d’un simple facelift mais a repensé le modèle pour l’Europe, son principal marché. L’intérieur est de qualité plus relevé que le Qashqai actuel avec des matériaux plus cossus et des assemblages soignés. Oublions les plastiques de véhicules utilitaires et pensons mousse (le syndrome Audi est partout…), la technologie Safety Shield, la console centrale soulignée par des incrustations laquées noires, un espace de vie vaste et clair, ce crossover est pensé pour le quotidien et notamment pour les femmes sensibles à l’aspect sécuritaire sans le volume imposant du nouveau X-Trail par exemple. Le Qashqai apparit donc comme un crédible compromis entre le Juke et le X-Trail. Nous aurons très prochainement l’occasion de le prendre en main,  nous pourrons vous en dire bien plus et pour observer à la loupe ces fameux plastiques moussus si chers à certains d’entre vous !

Durant tous ce week-end vous pourrez découvrir la palette de choix des concessionnaires, enfin pas tous. Même si nous pouvons voir des publicités apposées sur les abris-bus « Peugeot fait son salon », j’ai cherché en vain, mais aucune trace du lion comme de Renault, de Volkswagen, Skoda ou BMW dans les halls du Salon.
Des raisons peuvent expliquer ces absences remarquées par les professionnels. D’un point de vue financier, la présence à ce type de salon est une coupe lourde dans le budget d’un distributeur notamment quand on sait l’état de survie quasi précaire de certains concessionnaires englués dans les encours financiers pour payer les stocks VO, les achats VN ou les normes imposées par les constructeurs. Ensuite, les salons permettent la présentation des grandes nouveautés, des concepts car quand ceux-ci sont montés par les constructeurs, alors qu’ici rappelons-le, ce salon est initiée par le CNPA. Enfin, les vraies nouveautés sont attendues la semaine prochaine au salon de Tokyo et de Los Angeles dans les prochains jours et non dans un petit salon régional comme celui de Toulouse.

Nissan a tout à gagner en présentant son nouveau crossover à Toulouse. L’alliance Renault-Nissan-Infiniti fait d’une pierre deux coups en dévoilant l’alliance de deux concessionnaires afin de développer la marque Infiniti qui est vraiment très à la peine sur notre marché européen. Ils peuvent ainsi offrir une proposition aussi large que profonde, de l’abordable avec Dacia, au commun avec Renault, à l’affranchi Nissan jusqu’au premium avec Infiniti. D’après les patrons de MyinfintiCar, une concession mono marque sera très difficilement viable dans le temps, le regroupement n’est pas un caprice mais une nécessité pour ses deux concessionnaires reconnus pour leurs services d’excellence d’après ce qu’en dit Renault. Une marque qui affirme sa qualité, son savoir-faire, ses performances grâce entre autre à la collaboration avec Mercedes comme nous avons pu l’apprécier lors de l’essai de la nouvelle berline sportive Infiniti Q50 par Flavien.
Infiniti entame enfin une véritable stratégie d’implantation sur la territoire français. Depuis le début de l’année Infiniti a annoncé l’ouverture prochaine de sites à Bordeaux, Strasbourg, Montpellier (le 27 novembre prochain) et Lille. La marque a également annoncé le redéploiement de Paris avec le déménagement du Centre de l’avenue de Versailles vers la rue Molitor et l’ouverture d’un second site dans le 17ème arrondissement, portant ainsi à 10 le nombre total de points de ventes Infiniti en France. Mais objectivement il en faudra plus pour vraiment venir titiller Lexus qui est distribué dans une grande partie des concession Toyota de France.

Le salon de l’auto/moto à Toulouse se déroule du 16 au 24 Novembre, pour toutes informations,  rendez-vous ici.

Si vous habitez dans le Sud-ouest,  rendez-vous chez votre nouveau concessionnaire Infiniti, vous serez accueilli dans un fameux cadre lounge sans artifice tout en qualité (ce que m’a expliqué le concessionnaire lui-même) que savent nous vendre et nous survendre les distributeurs (et les constructeurs !) car une concession automobile reste un point de vente et un atelier !
Pour connaître les nouveaux points de vente, rendez-vous sur myinfiniticar.fr. Les travaux du nouveau centre Infiniti toulousain débuteront avenue du 8 Mai 1945 à Ramonville Saint Agne au mois de Décembre pour une ouverture prévue au mois de Mai 2014. Mais au delà d’Infiniti, Nissan, Renault et les autres marques d’autos, Toulouse, ô Toulouse c’est aussi ça…

Via Nissan, Youtube.
Crédit Photo: France Dholander pour Blogautomobile