Sale temps pour le groupe Toyota. Des ventes 2010 en baisse, une énième campagne de rappel qui concerne 1.6 million de voitures en guise de carte de bonne année, une Prius qui est en difficulté sur son marché domestique, un style toujours aussi terne et maintenant c’est au tour de Lexus d’être en difficulté sur le marché nord américain.

Nous avions eu les prémices il y a quelques temps quand était parus les premiers chiffres de ventes de voitures haut de gamme aux USA et nous avions pu constater que BMW et Mercedes se rapprochaient fortement de Lexus en 2010. Avec seulement 9.215 voitures de plus mises à la route en 2010, Lexus était à portée de vue de BMW mais aussi de Mercedes et c’est chose faite en ce mois de janvier 2010 puisque les deux marques « premium » allemandes sont passées devant Lexus qui tenait la plus haute marche du classement du segment depuis onze années.

Ainsi en janvier dernier, Mercedes a livré quelques 16.398 autos ( + 11% ), BMW a mis sur la route 15.905 autos ( + 21% ) et Lexus s’est contenté de seulement 12.860 voitures  ( -17% ) ce qui met la marque de luxe du groupe Toyota à portée de livraisons de Cadillac qui revient en grande forme avec une hausse de ses livraisons de 49% ( 12.580 autos et +70% pour la CTS  qui, grâce au coupé, explose sur le marché ). Les autres constructeurs « premium » sont un peu plus loin mais tous sauf Lincoln ( – 21% ) sont à la hausse.

Simple baisse de régime ? Gros coup de mou ? Contrecoup après une année 2010 très difficile et sans vraie nouveauté ? Surement un peu de tout et 2011 pourrait ne pas être mieux faute à une vitalité qui existe chez les concurrents mais qui semble avoir désertée les directions des différentes marques de Toyota et aux retombées dues à l’impact médiatique de l’annonce de millions de voitures rappelées tout au long de l’année 2010 ou à l’affaire des Prius « folles ». Et ce ne sont pas les nombreuses nouveautés annoncées pour les mois à venir par la concurrence allemande ou japonaise qui vont arranger les affaires de Lexus ! Plus que du sale temps, ça sent l’orage pour Lexus et le groupe Toyota.

Via LeftLaneNews.