Certaines directions de groupes automobiles doivent avoir retrouvé un peu le sourire en regardant les chiffres des immatriculations du mois de mars.

CCFA mars 2014

Avec quelques 179.871 immatriculées en mars 2014, le marché français des voitures particulières a progressé de 8.9% à nombre de jours ouvrables identiques (21 jours) par rapport au mois de mars de l’an passé qui, il faut quand même le reconnaître, n’avait pas été un gros mois.
Sur le premier trimestre de cette année, le marché automobile de l’hexagone s’établi à 446.615 unités c’est à dire en hausse de 2.9% à nombre de jours ouvrables comparables (63 jours). Globalement les marques françaises s’en sortent plutôt bien et ont vu leurs immatriculations de voitures neuves bondir de 17.8% le mois dernier alors que sur la même période les marques étrangères ont en revanche enregistré une baisse de 0.5 % de leurs volumes avec 79.802 unités mises à la route.

CCFA mars 2014.1

Ainsi en ce mois de mars 2014, les constructeurs hexagonaux et leurs filiales s’en sorte plutôt bien avec une hausse des livraisons de 17.8% et 100.069 unités. Le groupe PSA est reparti vers du mieux avec +13.5% pour Citroën et + 16.4% pour Peugeot. Le groupe automobile a livré 52.345 voitures sur le mois de mars de cette année contre 45.471 en 2013.
Les choses ne vont pas mal pour Renault qui voit ses livraisons grimper de 14% et celles de Dacia de 52.7%. Renault est Dacia auront donc mis à la route 47.526 autos durant le mois de mars.

Du côté des marques étrangères c’est un peu plus tendu même si certaines marques s’en sortent bien comme Volkswagen, Skoda, Nissan, Opel (+17.4%), BMW (+18.1%), Lexus (+35.1%) ou Smart (+2.8). On notera aussi le rebond, il était temps, de Ford qui se rapproche du positif avec une toute petite chute des immatriculations de 2.2%… Reste que pour la marque à l’ovale bleu, les temps difficiles se poursuivre malgré des produits aux qualités reconnues. On notera aussi la bonne tenue des « autres marques » du groupe Fiat qui voient leurs ventes progresser de 40% pour passer de 35 unités en 2013 à 49 en 2014. Pour le groupe Fiat toujours un peu la reprise puisque les immatriculations de Fiat croissent de 0.3%, celles de Lancia montent en flèche avec +133% (332 livraisons en 2013/775 en 2014) et comme depuis longtemps celles d’Alfa Romeo plongent (-23.9%).
La vraie grosse surprise vient du gadin des marques sud coréennes qui chutent lourdement avec -35.8% et surtout Hyundai qui voit ses livraisons baisser de plus de moitié (-51.9%). Toyota et Mercedes Benz sont aussi en « petite » forme tout comme Seat et Audi.
Les autres marques étrangères voient leurs immatriculations augmenter de 12.8% ce qui est peut être le signe que certains automobilistes veulent rouler autrement ou dans des autos moins communes que celles proposées par les « grands » constructeurs, qu’ils soient généralistes ou non.

CCFA mars 2014.2

Un marché automobile français qui repart donc à la hausse pour ce premier trimestre 2014 (+2.9%) mais il ne faut pas se dire que c’est vraiment la fin de la crise du secteur car les retournements de marché à la baisse demandent moins de temps pour revenir qu’il ne leur en faut pour disparaitre. A suivre dans les prochains mois.

Via CCFA.