-24.0% (en Jours Ouvrables Comparables) et -20.2% en données brutes. Autant dire que février suit la tendance 2012 amorcée depuis le mois dernier, ce qui veut dire que si rien n’évolue puisqu’il semble qu’on parti pour suivre le mouvement qui est à la « déconsommation » ou à la baisse des achats qui est à -0.4% en janvier 2012 (INSEE). Ce sont donc 163.063 voitures neuves qui ont été mises à la route au mois de février 2012 alors qu’il y en avait eu 204.400 en février 2011.

Et comme c’est devenu une habitude, les constructeurs français font au global mieux que la tendance avec une chute de 28.6% répartie comme suit :

Peugeot : -34.7%

Renault : -31.2%

Citroën : -22.4%

Dacia : -8.5%

Au total les marques « françaises » auront immatriculé 88.016 autos en février 2012 contre 123.795 en février de l’an passé (qui il faut tout de même le reconnaitre avait été un mois fort en terme de livraisons). Reste que la part de marché des 4 marques chute de 60.57% à 54.17%, ce qui n’est pas rien en ces temps un peu difficiles pour notre industrie automobile.

Du coté des marques étrangère, on plonge aussi mais pas toutes si l’on en juge par les chiffres. La chute n’est ici que de 7.3% ou seulement 74.730 autos mises à la route en février 2012 versus 80.599 en février 2011. Les plus fortes chutes sont à chercher chez Opel (-33%), Fiat (-29.7%), Alfa Romeo avec  -40.2% commence à payer sa gamme microscopique et il venu le temps pour le groupe italien de se pencher sur le cas Alfa autrement qu’à coup de promesses non tenues et de belles hôtesses, Infiniti (-35%), Toyota (-25.2%) mais d’autres constructeurs sont à la peine comme :

Ford : -12.3%

Seat : -10.7%

Volkswagen : -9.8%

Audi : -1.4%

Bien sur il n’y a pas le feu chez VW Groupe mais…. heureusement que Skoda s’en sort très bien avec un joli + 27.7%. La marque tchèque perdure dans la hausse de ses ventes et rejoint des marques comme :

Mini : +30.2% / Lexus : +17.4% / Kia : +47.6% / Hyundai : +50.2% / Lancia : +93.4% (Merci Ypsilon !) / Mercedes : +61.2% / Smart : +35.5% / Nissan : + 9.9% / Chevrolet : +13.5%

La plus forte hausse des ventes est à mettre de… Daihatsu qui voit ses immatriculations progresser de +357.1% ! si si. Par contre du coté des autres constructeurs étrangers et secondaires, c’est la morosité qui règne avec une chute des ventes de 19.7% et la bonne sante de marque comme Volvo ne suffit pas à relever le niveau !

Du coté des VUL , la chute est désormais bien présente mais de manière moins marquée que pour les VP avec seulement -8.3% ( avec JOC) et – 3.8%. Le marché aura donc mis à la route quelques 33.895 VUL en février ce qui reste un niveau tout à fait correct dans un marché en berne.

Si l’on fait un bilan VP sur le premier bimestre 2012, nous arrivons à 310.109 immatriculations soit une baisse de 24.2% à Jours Ouvrables Comparables et -20.5% en données brutes. Ces deux premiers mois que l’on pourra extrapoler sur une année nous permettent d’envisager un marché automobile français 2012 aux environs de 1.85 millions d’autos mises à la route si la conjoncture reste stable mais des facteurs aggravants (morosité ambiante, situation politique, risque du lendemain, prix des carburants) pourraient bien vite faire descendre ce chiffre vers des volumes proches de ce que les analystes les plus pessimistes annonçaient. Attention danger !

Le TOP 100 des ventes de VP :

Ci dessous les éléments du CCFA pour février 2012 (avec les VU pour ceux d’entre vous qui sont interessés par le sujet)  :

Via CCFA (avec un grand merci à F.Roudier et ses équipes).