La première génération était déjà une agréable familiale, la seconde fit mieux dans tous les domaines et on annonce que cette nouvelle génération de Mazda 6 sera encore meilleure, c’est dire si le programme concocté par l’ingénieur en chef de Mazda, Akira Tamatani et ses ingénieurs et designers se veut alléchant.

C’est cette semaine au salon de Moscou que Mazda en pleine conquête du grand marché russe a choisi de dévoiler la nouvelle version de sa familiale qui arrivera sur nos marchés en fin d’année ou au tout début 2013. Pour le marché européen notamment, il y aura en plus ce cette berline une version break que nous avons déjà aperçu dans différents spyshots et des motorisations diesel.

Cette version de série reprend les éléments du design Kodo (Soul of Motion) vus l’an passé sur le concept car Takeri. L’allure est dynamique, presque sportive et le profil de l’auto semble en mouvement. La face avant est plutôt fidèle à ce que montrait le concept car, la partie arrière est elle aussi assez conforme à ce que nous connaissions même si le passage du concept à la série nous offre des feux arrières qui ne sont pas sans rappeler ceux de la Lexus GS.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Mazda 6 est une grande auto aux dimensions suivantes :

L : 4.865 m (+ 10.5 cm)

l : 1.84 m (+4.0 cm)

h : 1.45 m (+1.0 cm)

Empattement : 2.83 m (+10.5 cm)

Réservoir : 62 L (-2 L)

Coffre : 483 dm3 (-27 dm3)

Par rapport au montant A, l’axe de l’essieu avant a été avancé de 10 cm, cette évolution crée un « long » museau associé à un coffre court fait que l’ensemble pourrait rappeler à certain le profil dynamique mais déséquilibré de la Peugeot 407 mais les lignes courbes aident à faire passer cette évolution du style et à atténuer le porte à faux avant. Si le coffre ne grandit pas, l’habitacle de la Mazda 6 profite pleinement de l’augmentation des dimensions puisque les passagers gagnent 20 mm en largeur à l’avant, 43 mm à l’arrière mais aussi quelques centimètres en longueur qui permettront aux voyageurs de mieux allonger leurs jambes. L’ouverture du coffre s’est elle aussi élargie et gagne 3.2 cm ce qui n’est pas rien et aidera à caser les bagages. Pour rester au niveau de la structure de cette Mazda 6, sachez que l’utilisation abondante de nouveaux aciers a permis d’accroître la rigidité de la caisse de 30%. La familiale de Mazda repose sur une suspension qui associe des bras McPherson à l’avant et une suspension multibras à l’arrière. la direction devient à assistance électro mécanique et le freinage est assuré par 4 disques (297 mm et ventilés à l’avant, 278 mm et plein à l’arrière) . Selon les version la voiture repose sur des jantes dont le diamètre est compris entre 17 et 19 pouces chaussées dans les dimensions suivantes :

225/55 R 17 – 225/50 R 17 – 225/45 R 17

Pour l’instant nous n’avons que les spécifications mécaniques destinées au marché russe, c’est à dire uniquement avec deux moteurs essence  SkyActiv :

L4 2.0 L, 150 ch à 6000 trs/min, 210 Nm à 4000 trs, Système S&S, BVM6 ou BVA6, (je ne vous donne les données de conso et de CO2 qu’à titre indicatif car elles sont aux normes Euro4) 6.0 L/100 km, 140 g de CO2/km.

L4 2.5 L, 192 ch à 5700 trs/min, 256 Nm à 3250 trs, S&S avec i-Eloop, BVA6, (je ne vous donne les données de conso et de CO2 qu’à titre indicatif car elles sont aux normes Euro4) 6.4 L/100 km, 151 g de CO2/km. Le moteur L4 2,5 L s’équipe en plus du système i-Eloop qui est un système S&S plus évolué puisqu’il vient récupérer l’énergie à la décélération et au freinage pour l’envoyer vers un condensateur qui la stocke. Une énergie utilisée pour le redémarrage mais aussi l’alimentation du réseau de bord et de quelques accessoires électriques. Pour nos marchés d’Europe de l’ouest, la Mazda 6 devrait recevoir le récent moteur diesel 2.2 l SkyActiv D dans ses versions 150 ch, 380 Nm et 175 ch, 420 Nm que nous connaissons sous le capot du CX-5.

Selon les versions, la nouvelle Mazda 6 est plus légère de 75 à 90 kg que l’actuel modèle. Hors motorisation diesel le poids varie de 1340 à 1410 kg.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’habitacle de la nouvelle Mazda se veut spacieux, chaleureux, clair et plus valorisant notamment grâce à la présence de plastique de meilleure qualité, un design plus avenant venu du SUV CX-5 qui inspire notamment le dessin de la planche de bord (très éloignée de celle de la Takeri qui se voulait sportive et orientée vers le conducteur). On notera aussi des sièges plus larges, plus haut aussi bien à l’avant qu’à l’arrière qui participeront au bien être des passagers. Pas encore de descriptif des équipements et assistance électroniques mais nous saurons plus au moment du salon de Paris.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ci dessous les premières vidéos de la Mazda 6 :

Une grande berline qui apparait comme réussie et séduisante et à laquelle on souhaite réussite sur les marchés car Mazda comme certains autres japonais, est un peu à la peine en ce moment. A découvrir dans un mois à Paris avec peut être une surprise qui pourrait prendre la forme de la version SW.

Via Mazda, Youtube.