Et c’est heureux tant il est indissociable de McLaren et de toute l’aventure de l’entreprise de Woking. McLaren sans Ron Dennis, c’est un peu comme si on avait évincé Enzo Ferrari de la firme de Maranello ou si on confisquait les chapeaux de la reine Elizabeth.

ron dennis de retour aux affaires

C’est chose faite depuis jeudi soir et la publication d’un communiqué par McLaren Group guère explicite mais qui annonce l’essentiel, Ron Dennis reprend les commandes tant pour la division Automobile que pour la prestigieuse écurie de F1. Le communiqué précise : « La décision de remettre Dennis à son ancien rôle a pour but d’améliorer les performances de McLaren en piste comme en dehors. »
C’est clair, c’est précis et ça a le mérite de faire comprendre à ceux qui en douteraient encore que le Boss est de retour. Les actionnaires qui avaient mis Ron Dennis sur la touche, ont finalement compris que McLaren sans son âme, ce n’était pas tout à fait ça. Ron dennis de déclarer en réponse :« Mes chers actionnaires m’ont mandaté afin d’écrire un nouveau chapitre passionnant dans l’histoire de McLaren, et ce en commençant par l’amélioration de notre rendement dans tous les domaines de l’entreprise ».

Les résultats moyens en F1 en 2013 (5eme du championnat avec seulement 122 points), les pilotes pas au top puisque Button termine 9eme de la saison et Perez, remplacé en fin de saison, n’est que 11eme. Pas très bon tout cela à un an du retour du motoriste « fétiche » de McLaren, Honda. Dennis va très vite auditer tout cela et remettre les choses en ordre pour aller chercher les écuries de pointe. Martin Whitmarsh qui était au commande la F1 pourrait faire les frais du retour de Dennis comme CEO de McLaren. Les rumeurs vont actuellement bon train sur une possible arrivée de Ross Brawn qui a récemment quitté Mercedes. Dennis/Brawn/Honda et un pilote de premier plan charismatique, voilà qui pourrait remettre clairement McLaren en piste pour la victoire. Reste que les relations tendues entre Dennis et Alonso limitent les chances de retour de l’espagnol au sein du team britannique. Une affaire à suivre dans les prochains mois, car ici on parle de la saison 2015 puisque 2014 est déjà sur les rails et risque fort de ressembler à une année de transition et de remise à niveau de l’équipe.

Il est fort probable que Martin Withmarsh devra donc rapidement céder sa place de Team Manager mais il pourrait être détaché vers la nouvelle division de la firme anglaise mise en place et dédiée à la Formule E.
Au programme de Dennis, la relance de la division VP car si la MP4-12C se vent très correctement, elle est encore à la peine face aux concurrentes italiennes ou allemandes. Dennis aura aussi la rude tache de lancer et de mettre sur orbite la future « baby » McLaren dont la firme de Woking attend beaucoup pour les prochaines années.

Au bout du compte, c’est un emploi du temps hyper chargé qui attend Ron Dennis mais l’homme est quasi infatiguable notamment quand il s’agit de McLaren, il y a donc toutes les raisons de croire que ce retour sera profitable à l’entreprise britannique.

Via McLaren.