La rumeur courait depuis quelques mois, c’est désormais officiel, Daimler AG rachète une participation dans le capital du constructeur de moto italien par le biais de sa filiale Mercedes-AMG. Le puissant constructeur allemand siègera au conseil d’administration de MV Agusta avant la fin de l’année 2014.

Daimler AG achète un quart de MV Agusta

Daimler va donc prendre 25% du capital du constructeur de motos lombard. On ne connait toutefois pas les modalités exactes de l’opération financière qui sera définitivement entérinée avant la fin du mois de novembre après que les autorités financières compétentes aient donné leur aval. Les allemands confirment aussi qu’ils arrivent chez l’italien MV Agusta dans le cadre d’un accord de coopération mutuelle à long terme qui doit notamment lui donner accès au segment des moteurs à trois cylindres hautes performances de nouvelle génération.
Cet accord semble prévoir la possibilité pour le groupe industriel allemand de monter au capital de la société italienne.

La somme exacte payée par Daimler  n’est pas connue, plusieurs sources proches du dossier parlent d’un montant d’environ trente millions d’euros. Si MV Agusta a fait savoir il y a deux semaines qu’il ne cherchait pas forcément un investisseur financier, avec l’arrivée de Mercedes-AMG, c’est à la fois un investisseur et un partenaire industriel  à l’international qu’a trouvé le constructeur de moto.

Cet accord s’est aussi mis en place car la famille Castiglioni, propriétaire de MV Agusta, cherchait des financements pour développer la marque. D’ailleurs dans le cadre de cette entrée de Daimler au capital d’Agusta, nous pourrions aller à moyen terme vers une introduction en bourse de l’entreprise de Varèse afin d’accélérer son développement.

Bien sur les deux entreprises se sont dites heureuses de cet accord et Giovanni Castiglioni, PDG de MV Agusta de dire : « Mercedes-AMG aidera MV Agusta à poursuivre son développement à l’international et à accélérer notre croissance ».

Après BMW et sa filiale BMW Motorrad, Audi et Ducati, c’est désormais le troisième groupe automobile « premium » à prendre pied dans le monde du deux roues. Et cette fois encore, c’est via une une entreprise italienne. Les italophiles diront surement que c’est parce que « la soupe » est meilleure en Italie qu’ailleurs… C’est de l’ordre du possible mais c’est aussi la marque de l’emprise industrielle et financière allemande sur le haut de gamme mécanique.

Via NP, Daimler, MV Agusta, Reuters.