Beaucoup pariaient sur une évolution et une reprogrammation de l’ECU de la motorisation 1600 Diesel de 112 ch, finalement il n’en est rien puisque la nouvelle Mini Cooper SD arrive bel et bien avec un nouveau moteur L4 2.0 L qui délivre 143 ch à 4000 trs/min et 305 Nm de couple entre 1750 et 2700 trs/min.

Des spécifications étonnament semblables à celle des BMW 18d…. Cette nouvelle motorisation disponible uniquement avec la finition Cooper sera proposée avec toutes les carrosseries de la Mini, à savoir Mini 3 portes, Clubman, Cabriolet et Countryman. Pour être performante mais aussi peu gourmande la Mini Cooper SD se voit pourvue d’un système Stop&Start, d’un indicateur de changement de vitesse, d’une récupération de l’énergie au freinage et d’une nouvelle assistance de direction électrique.

Pour ce qui est des performances, voici le détail par modèle :

-Mini Cooper SD 3 portes : Vmax : 215 km/h, 0 à 100 km/h en 8.1 sec, 4.3 L/100 km, 114 g de CO2/km

-Mini Cooper SD Clubman : Vmax : 215 km/h, 0 à 100 km/h en 8.6 sec, 4.4 L/100 km, 115 g de CO2/km

-Mini Cooper SD Cabriolet : Vmax : 210 km/h, 0 à 100 km/h en 8.7 sec, 4.5 L/100 km, 118 g de CO2/km

-Mini Countryman Cooper SD FWD : Vmax : 198 km/h, 0 à 100 km/h en 9.3 sec, 4.6 L/100 km, 122 g de CO2/km

-Mini Countryman Cooper SD ALL4 : Vmax : 195 km/h, 0 à 100 km/h en 9.4 sec, 4.9 L/100 km, 130 g de CO2/km

Les Mini Cooper SD seront disponibles à la vente aussi bien avec la BVM6 qu’avec la BVA6 Steptronic avec palettes au volant. Les Cooper SD adoptent le look des Cooper S avec prise d’air sur le capot moteur, pares chocs Av et Ar Sport et double sortie centrale pour l’échappement.

A l’occasion de l’arrivée des évolutions de la Mini, on découvre un nouvelle option qui prend l’appellation de Mini Pack Sport JCW qui permet aux Mini de bénéficier du pack aérodynamique des Mini JCW, d’un chassis sport, de jantes alu spécifiques et sur les Cooper S du différentiel à contrôle électronique  ( le même principe que l’XDS  du groupe VW ) qui prend le doux nom d’ ELDC. Par ailleurs, les Cooper S équipées du Pack Sport profiteront d’une évolution moteur qui fera passer leur puissance de 184 à 200 ch, leur couple de 240 à 250 Nm  ( et même 270 Nm avec l’Overboost ) . Détails et tarifs sont à venir pour le salon de Genève.

Enfin, Mini lancera lors du salon suisse, une série spéciale baptisée Hampton en hommage au grand chateau d’Henri VIII situé au sud ouest de Londres. C’est une série spéciale développée sur la base de la Clubman en version Cooper ( 1.6 L, S, D, SD ). Cette série spéciale profite d’une teinte spécifique appelée Reef Blue Metallic associée au toit et montant arrières noirs. Des bandes rouges agrémentent la carrosserie et des jantes alu ( Modèle Twinspoke ) en 17 pouces de couleur noir et alu ou alu finissent l’allure de cette Mini Clubman. Les phares Bi-xénon sont d’origine tout comme l’ordinateur de bord.

La Clubman Hampton profite du Pack Chili, du Bluetooth avec connectivité USB, de la clim auto,  du kit d’illumination intérieure, des sigèes sport en cuir noir avec surpiqures contrastée rouge et « H » brodé sur les appuies têtes. Le volant sport est lui aussi d’origine tout comme les fonds de compteur gris foncés empruntés à la Mini JCW. Bien sur la Mini Hampton est équipée de nombreux badges rappelant que c’est une série spéciale aninsi que de surtapis brodés.

Cette Mini  dédiée à la ville de Londres devrait arriver en concession, elle aussi, durant le printemps prochain. Prix et détail exact des équipement spécifiques seront dévoilée lors du salon de Genève. A revoir si on apprécie la Clubman.

Via Mini, NP.