Prenez des apprentis et des étudiants en formation dans les usines BMW de Munich et Dinfolfing, regroupez les, donnez leur une Mini Paceman et voilà après quelques mois de travail en commun ce qu’il vous en font… un pick up 4×4 ! Tout se perd doivent se dire les Minimalistes… Après quelques dessins, de nombreux coups de disqueuses et l’installation de tout l’accastillage nécessaire aux sorties hors piste, voici la Mini Pace Adventure ou le pick up à la façon germano-britannique.

Mini-Paceman-Adventure.0

Plus sérieusement, le résultat est réussi et l’allure sympathique. On irait même jusqu’à dire que look Pick up sied mieux à la Mini Paceman que le look Coupé qui d’ailleurs, peine à se vendre sur les marchés puisque Mini se pose la question du renouvellement de ce modèle.

Mené par les étudiants présents chez BMW et des ingénieurs de la marque, le projet de pick up Mini est un One off qui aurait pu avoir sa place comme concept car tant l’ensemble apparait abouti, bien fini et développé avec attention et rigueur. On est ici loin du bricolage à la disqueuse, la choucroute et à la riveteuse.

Construit sur la base du coupé Paceman Cooper S All4, ce pick up est propulsé par le L4 1.6 L turbo fort de 184 ch et 260 Nm avec BVM6 ce qui doit garantir des performances suffisantes à ce mini utilitaire. Les étudiants ne se sont pas contenter de supprimer tout la partie arrière du gros coupé Mini et de la transformer en benne. Habillage guilloché, séparation entre la benne et l’habitacle, ouverture vers le bas du portillon arrière et équipements TT sont au programme de cette auto.

Assisté des ingénieurs du groupe automobile munichois, les étudiants ont travaillé à la modification de la suspension, c’est à dire à sa réhausse et à son renforcement en cap de charge importante ou de traction d’une remorque. Cette allure haute convient bien à ce petit pick up de moins de 4.15 m de long et pourrait même faire l’affaire (en option) sur la Countryman.

L’habitacle est identique aux places avant à celui d’une  Paceman Cooper S mais Mini a délaissé les sièges sport de série pour de beaux baquets Recaro habillé d’une sellerie en cuir noir. Si l’espace à voyager est quasiment celui de série, on note que la Mini Paceman Adventure s’équipe d’une belle galerie qui porte ici la roue de secours et 4 lampes de travail. On découvre aussi la présence d’un schnorchel (invention jurassienne) ou tube à air destiné à l’appel d’air nécessaire au fonctionnement du moteur notamment lorsque la voiture circule en conditions difficiles (eau ou sable avec pose d’un filtre). Un attelage est aussi présent sur le pick up Mini.

Pour Mini, il n’est aucunement question de faire passer ce One-off de l’exemplaire unique à la série mais le constructeur de dire tout de même : « Le pick up Paceman Adventure serait approprié pour la conduite sur des routes en gravier, sur des pistes boueuses ou désertiques. Les portes à faux courts typiquement MINI, le châssis modifié avec une garde au sol augmentée et des angles de dégagement avant et arrière ou la prise d’air du niveau du toit signifie que la Paceman Adventure pourrait s’attaquer sans problème à une traversée difficile de rivière ou à des parcours accidentés ou non carrossés « .

Via Mini.