Nous suivons depuis quelques mois l’affaire de l’entreprise Nedcar à Born aux Pays Bas. Nedcar est née de l’aventure Daf, puis Volvo puis celle qui fut commune à Mercedes et Mitsubishi avant le départ du constructeur allemand en 2006 mais aujourd’hui devant l’effondrement des ventes de Mitsubishi en Europe, le constructeur japonais a pris la décision de se séparer de ce site industriel et ses 1500 salariés.

Mitsubishi a même proposé de vendre l’usine pour un euro si les repreneurs gardent les 1500 salariés. Depuis plusieurs semaines les visites sur le site se sont succédés et à ce jour deux entreprise sont sur les rangs. D’abord il y a la société néerlandaise VDL Groupe (79 sites dans 16 pays, 7.100 salariés) spécialisée dans les pièces techniques finies et semi finies ainsi que dans la production de bus et d’autocar via sa filiale VDL Bus & Coach. Ensuite BMW a posé sa candidature et semble très interessé par la reprise du site pour y produire des Mini car l’usine Mini située en Grande Bretagne tourne déjà à plein régime et sera très vite en sous capacité de production. Ainsi le site de Born serait parfait pour la production de certains modèles Mini. BMW apparait comme le mieux placé pour la reprise de Nedcar et selon certaines informations, un pré-accord aurait été mis en place et les deux parties travailleraient à sa finalisation. Reste VDL qui a posé son offre ce jour et que la direction de Nedcar va devoir étudier avant de prendre une décision.

Pour rappel : http://blogautomobile.fr/mitsubishi-va-fermer-usine-neerlandaise-140674#axzz1tMm3Tlyb

Via RTBF, Nos.nl.