Les SUV sont à la mode et les SUV à gros moteur le deviennent de plus en plus. Après la Jaguar F-Pace SVR, c’est au tour de Maserati de dégainer un Levante bien énervé à l’occasion du salon de New York.

Le nouveau monstre de Modène sera dans un premier temps proposé en série limitée “Launch Edition” (ça aussi, c’est dans l’air du temps) pour nos amis outre-Atlantique et sera commercialisé à compter de l’été 2018.

Le cœur des modifications se trouve bien évidemment dans le moteur : un 3,8 litres bi-turbo qui, selon toute vraisemblance vient directement de sous le capot de la Ferrari Portofino… il serait dommage de se priver des motoristes de Maranello quand il s’agit de proposer une version sportive d’une Maserati. La marque a du tout de même l’adapter à la transmission intégrale Q4 dont ne dispose pas la cousine en rouge. 600 chevaux, 730Nm de couple, le déplacement des plus de 2 tonnes devrait se faire aisément. Avec 3,6kg par cheval, le 0 à 100 sera atteint en 3,9 secondes et les 300 km/h dépassés en pointe.

Maserati s’est bâti ces dernières années une réputation flatteuse concernant le son de ses échappements, gageons qu’avec une telle mécanique, on l’entendra venir de loin, bien surpris de voir débouler une voiture de cette carrure plutôt qu’une grande GT effilée… cela fonctionne à tous les coups.

Le châssis a également été adapté à la nouvelle puissance du SUV pour lui assurer conduite sportive tout en préservant un confort acceptable pour les passagers selon les responsables de la marque. Logique, la vocation familiale de la voiture ne pouvait pas être totalement occultée. Un mode Corsa est ajouté à la panoplie des modes de conduite, si jamais le besoin de chatouiller une Lotus Elise se fait sentir. Personne ne parle de capacité de franchissement ou d’aptitude au tout-terrain mais est-ce vraiment le sujet lorsqu’il s’agit de présenter un 4×4 ?

Le style intérieur reste proche de l’origine, surligné dans cette version par les surpiqûres rouges (elles permettent de gagner en vitesse de pointe). Si vous désirez aller encore plus vite, un intérieur totalement rouge est aussi proposé. Du plus bel effet sur une carrosserie noire. La montre Maserati sur la planche de bord est toujours bien là, la tradition perdure.

Pour le style extérieur, les recettes habituelles sont reprises : un bouclier très largement ajouré, des ouïes sur le capot, une grille noire et d’immenses et inédites roues de 22 pouces “Orione”. La ligne fort réussie du SUV gagne en muscle, le caractère sportif est affirmé.

Le Levante était déjà l’un des plus joli SUV du marché, cette version haute performance ne fait qu’ajouter à son sex-appeal et s’annonce comme un probable carton. Attention toutefois, la concurrence est rude sur le segment : Mercedes AMG GLE 63, BMW X5M, le tout nouveau Bentley Bentayga V8, le Jeep Cherokee SRT8, le Range Rover Sport SVR, l’Alfa Romeo Stelvio QV, la liste est très très longue…

La nouvelle star italienne ne manque pas d’arguments, charge à elle de transformer l’essai.

Crédits photos : Maserati