Au revoir aux fameux taxis anglais, c’est ce que vont devoir bientôt faire les britanniques qui vivent dans la capitale. Effectivement, Boris Johnson, le maire de Londres récemment réélu vient d’annoncer qu’il allait lancer le remplacement des cabs’ noirs qui parcourent les rues de la ville depuis des décennies.

Une fois encore, Nissan était sur le coup et une fois encore c’est Nissan qui l’emporte avec son NV200 Taxi « Spec London » qui est légèrement différent du cousin new yorkais non pas dans son aménagement intérieur qui devrait être identique (avec la fameuse rampe d’accès pour les fauteuils roulants) mais dans son allure et ses spécifications techniques.

Ainsi, le NV200 Taxi londonien est noir, chaussé de jantes alu mais surtout il dispose des motorisations 1.5 L dCi   90 et 1.5 L dCi 110 et il propose un train avant spécifique et élargi qui permet de répondre à une obligation toute britannique, avoir un rayon de braquage inférieur à 25 pieds (7.62 m). Cette modification entraine l’apparition d’élargisseurs d’ailes pour masquer un train avant dont la largeur s’est accrue de 20 cm. Cette nécessité a imposé un nouveau train avant avec un berceau retouché et de nouveaux triangles de suspensions repositionnés. On découvre ainsi des arbres de transmission scindés en deux éléments très courts qui favorisent la maniabilité. Ce taxi Nissan revendique aussi une consommation inférieure de 50% à celle de l’actuel LTI.

 

Boris Johnson annonce haut et fort que ces nouveaux véhicules vont permettre à chacun des 22.000 taxis d’économiser au moins 1000 £ par an soit un peu plus de 1260€ rien que sur la facture de carburant. Par ailleurs, le maire de Londres et Andy Palmer ont expliqué que ces nouveaux cabs Nissan sont bien moins polluants que les actuels taxis LTI qui tiennent le marché. Les intervenants d’ajouter que les actuels taxis londoniens qui parcourent annuellement plus de 370 millions de kilomètres sont générateurs d’au moins 20% de la pollution par les particules dans l’agglomération britannique et que tout effort sera le bienvenu… grâce à Nissan !

Sachez aussi que ces Cabs Nissan NV200 « Spec London » seront proposés à la vente avant l’été prochain à partir de 28.000 £ (35.400€). Comme à New York, Nissan annonce qu’il va expérimenter dès 2013 une version électrique de ce taxi. Une version avec BVA ou BVR est annoncée pour fin 2013. Le marché annuel est estimé au minimum entre 2000 et 3000 taxis et le maire de Londres rappelle qu’ à partir de l’an prochain de nouvelles règles en matière de pollution pour les voitures circulant dans la City seront mises en place et les taxis de plus de 15 ans verront leur licence d’exploitation réduite de plusieurs années. Tout cela pour aider au renouvellement du parc de taxis et participer à l’effort national destiné à favoriser les entreprises implantées au Royaume Uni.

 

Via Nissan.