Si on veut donner la réplique aux RS6 Avant et E63 AMG Break en attendant une désormais très hypothétique M5 Touring (NDLA : chez BMW pour le volume, mais pas le coffre, il faut désormais regarder au rayon monospace…), voici une offre alternative que les amateurs du genre attendaient, la XFR-S Sportbrake qui arrive sur le marché avec quelques 550 ch et une belle allure de déménageur britannique.

SPORTBRAKE_RS_DYNAMIC_13

La XFR-S Sportbrake présente la même fiche technique que celle de la berline qui fut présentée il y a un an au salon de Genève 2013. Mécaniquement les deux modèles partagent les mêmes éléments et cette nouvelle version est toujours animée par le V8 5.0 L Supercharged fort de 550 ch à 6.500 trs/min et 680 Nm de 2.500 à 5.500 trs. Classiquement ce gros V8 compressé est couplé à la BVA8 ZF (avec fonction Quickshift) qu’utilise le constructeur sur bon nombre de ces modèles et qui emmène ici la puissance vers les roues arrières.

Pour le reste, nous retrouvons le chassis sport découvert l’an passé, des barres anti-roulis modifiées et un essieu arrière corrigé et renforcé pour pouvoir profiter des 1.675 m3 de volume de chargement de ce break de compèt’. Un différentiel électronique actif et un système de contrôle dynamique de la stabilité améliorés sont eux aussi de la partie tout comme une ligne d’échappement optimisée et un freinage optimisé avec des disques ventilés de 380 mm à l’avant et de 376 mm à l’arrière. La Jaguar XFR-S Sportbrake repose sur des roues en alu en 20 pouces (modèle Varuna) chaussées en Pirelli PZero 265/35 R 20 à l’avant et 295/30 R 20 à l’arrière.

Ce break Jaguar revendique la Vmax autolimitée de 300 km/h, plie l’exercice du 0 à 100 km/h en à peine 4.8 secondes pour une consommation mixte de 12.7 L/100 km et 297 g de CO2/km. Et dans cette course à celui qui aura la plus grosse, l’anglaise en claque une petite aux allemandes qui, officiellement, annoncent une Vmax autolimitée inférieure d’une vingtaine de kilomètres par heure à la sienne.

Visuellement, la XFR-S reprend à son compte la panoplie aérodynamique que l’on connait sur la berline avec notamment un capot percé de deux prises d’air, un impressionnant bouclier Av associé à des bas de caisse imposants, un beau diffuseur arrière encadré par 4 grosses sorties d’échappement rondes et la disparition des chromes au profit de pièces noires à l’apparence plus sportive.
Ce break Jaguar sera disponible dans 5 livrées de carrosserie :

Ultra Blue, Ultimate Black, Stratus Grey, Polaris White, Italian Racing Red

L’habitacle se présentera sous le même aspect que celui de la berline XFR-S avec des sièges sport Jaguar recouverts d’une sellerie en cuir Warm Charcoal avec surpiqures contrastées (rouge, bleu, ivoire) et broderies spécifiques R-S en haut des sièges. Pièces et inserts en aluminium et fibre de carbone assurent la finition du mobilier de ce grand break sportif.
La XFR-S Sportbrake sera livrée de série avec un système Hifi développé par les anglais de Meridian qui prévoit un système d’amplification numérique avec système Trifield fort de 825 watts avec 18 hauts parleurs répartis dans l’habitacle.

SPORTBRAKE_RS_STUDIO_8

Pas encore de tarification continentale mais sachez qu’outre Manche, cette nouvelle XFR-S est attendue au prix de 82.495£. Les commandes seront ouvertes dès le mois d’avril prochain et les livraisons devraient débuter l’été prochain avec l’arrivée du millésime 2015. A revoir.

Via Jaguar.