Voici enfin les images du coupé Cambiano Concept dessiné et développé sous la direction de Fabio Filippini qui sera présenté la semaine prochaine au salon de Genève. La Oininfarina Cambiano est réalisée avec une cellule centrale en fibre de carbone associée à deux modules qui intègrent motorisation, suspensions (quadrilatères superposés) et transmission.

L’allure de ce grand coupé-berline (ou berline-coupé) 3 portes et 4 places est élégante, empreinte d’une vraie fluidité et même d’une sobriété classique assumée. La Cambiano est imposante puisqu’elle mesure 5.0 m de long, 2.0 m de large et pèse 1700 kg. C’est le coupé Lancia Florida de 1957 (dessiné par Battista Farina) qui est l’inspirateur de ce concept car qui se passe comme la Lancia de montant B. Ce coupé 4 places, 3 portes reprend une architecture pour les portières qui ne nous est pas inconnue puisque que découverte sur le coupé Hyundai Veloster (1 porte à gauche, 2 portes à droite). Si du coté gauche on est bien en présence d’un coupé, à droite avec un vue légèrement surélevée, on se trouve quasiment avec une berline. La Pininfarina Cambiano Concept serait elle la voiture deux en un, le coupé pour monsieur à gauche, la berline pour madame à droite !

Leds, grandes roues, toit vitré et dessin élancé sont donc au programme de cette voiture qui nous offre un habitacle qui apparait comme spacieux, très clair, sobre au point d’être presque trop dépouillé tout en manquant un peu de chaleur du fait des teintes claires. Seuls le plancher en bois vénitien (bois en provenance de la lagune) et quelques pièces de couleur marron viennent réchauffer l’atmosphère « zen » de la Pininfarina Cambiano.

Sobriété aussi dans le mode de propulsion de cette auto  puisque ce sont 4 moteurs électriques situés dans chacune des roues de l’auto. Chaque moteur délivre la puissance de 60 kW (80 ch) ce qui permet à cette italienne de revendiquer une puissance totale de 240 kW ( 320 ch). Ces 4 moteurs sont alimentés par un pack de batteries situé à l’arrière et dont l’alimentation est assurée soit via une borne de recharge soit via un Range Extender qui prend la forme d’une turbine diesel située à l’avant de l’auto. Ainsi parée, la Cambiano revendique une Vmax de 275 km/h, un 0 à 100 km/h abattu en 4.2 secondes et en mode tout électrique elle dispose d’une autonomie de 200 km. La turbine de 68 ch lorsqu’elle joue son rôle de prolongateur d’autonomie permet à la Cambiano de faire environ 800 km.

A découvrir à Genève dans quelques jours.

Via Pininfarina, Quattroruote.