Il n’aura pas fallu attendre longtemps avant que le constructeur de Zuffenhausen dévoile la version à moteur 4 cylindres de son tout nouveau SUV, le Macan. Porsche a profité assez discrètement du salon de Pékin pour présenter la version de base (pour l’instant !) de son nouveau véhicule.

Porsche Macan 2.0 L Turbo.3.1

On est surpris de découvrir à Pékin cette version propulsée par un petit moteur essence. Il faut reconnaitre que l’on attendait plutôt cette version sur nos marchés européens friands de blocs moteurs de moins de 2.0 L ou de… diesel que l’on trouve en nombre en dessous de cette cylindrée, notamment dans le groupe VW. Les amateurs du genre et les porschistes pensaient d’ailleurs que le constructeur patienterait quelques mois ou même une année avant de révéler cette version. Finalement il n’en est rien puisque Porsche commercialise dès à présent cette version sur le marché chinois à partir de 558.000 yuans.

Comme on pouvait s’y attendre, parenté avec l’Audi Q5 oblige, le Macan de « base » est propulsé par le 2.0 L TFSI de 1984 cm3 qui développe, dans cette version revue à la façon Porsche, 237 ch entre 5000 et 6800 trs/min, 350 Nm dès 1500 trs. En comparaison l’Audi Q5 équipé du même bloc moteur annonce seulement 225 ch mais un couple identique.
Sur le Macan, ce moteur 2.0 L suralimenté est uniquement disponible avec la boite de vitesse à double embrayage PDK et bien sur les 4 roues motrices.

Porsche annonce une Vmax de 223 km/h et un exercice du 0 à 100 km/h plié en 6.9 secondes. Le 80 à 120 km/h est réalisé en seulement 5.4 secondes. La consommation mixte est de 7.2 L/100 km et les émissions de CO2 s’élèvent à 168 g/km avec la monte pneumatique de base en 18 pouces.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Extérieurement, le Macan « base » est assez peu différent des autres versions même s’il se singularise par des roues de série au dessin très simple, l’absence de rails de toit ou les deux sorties d’échappement rectangulaires.

Dans l’habitacle, la aussi peu de différence avec les autres versions et celles ci peuvent être estompées grâce à l’important catalogue d’options que propose le constructeur allemand. Les sièges sont identiques à ceux des autres versions et, au moins pour le marché chinois, le Macan 4 cylindres propose de série une sellerie bi-matière cuir/alcantara.

Ci dessous, la version de base (via le configurateur chinois) sans aucune option :

Comme dit plus haut, le Macan 2.0 L est facturé en Chine à partir de 558.000 yuans ou 65.650€. Pour les amateurs qui préfèrent le son et les performances du L4 à ce que propose le V6, il faudra encore patienter quelques mois avant de voir arriver cette nouvelle version en Europe.
Reste maintenant à espérer que le constructeur stuttgartois ne nous propose pas un Macan 2.0 L Diesel 184 ch…

Via Porsche.