L’information est tombée dans la soirée, le conseil de surveillance de PSA a approuvé  ce mercredi un projet d’alliance avec Dongfeng et l’Etat français qui prendraient des participations majoritaires dans le groupe automobile franc comtois à un prix 40% inférieur au cours actuel de l’action.

PSA avec une participation de Dongfeng et de l'état français.

Le conseil de surveillance a convenu d’engager des négociations finales avec comme objectif une augmentation de capital d’environ 3.5 milliards d’euros. Dans  le cadre de cette future prise de participation, Dongfeng et l’état français prendraient chacun 20% du capital. L’action PSA Peugeot Citroën a clôturé ce jour ce à 11.50€ mais dans le plan de cette augmentation de capital le prix de l’action serait fixé en dessous de 7€ et pourrait même descendre jusqu’ au prix indicatif minimum de 6,85€ proposé par le groupe industriel chinois.
Aucun des trois protagonistes de l’affaire n’a voulu commenter l’affaire ce soir.

A l’issue de l’opération qui devrait être bouclée entre la fin janvier et la fin février 2014, la famille Peugeot perdra le contrôle du groupe car sa participation sera diluée pour passer de 25,4% du capital à environ 15% et ce même en participant pour partie à l’augmentation de capital  au tarif préférentiel. GM qui possède actuellement 7% du capital de PSA verra sa participation encore un peu moins importante ou plus diluée. Néanmoins cela ne semble pas remettre en cause pour l’instant les accords de partenariat entre PSA et GM même si nous devons toutefois attendre de connaitre la position de Marry barra, la nouvelle patronne de GM.

Les deux groupes discutent de la manière d’élargir leur coopération à d’autres pays d’Asie après l’augmentation de capital et on s’oriente vers un transfert de technologies de PSA vers Dongfeng. Les marchés d’Asie du sud est sont dans le viseur des nouveaux associés. Une affaire à suivre dans les prochaines semaines et quoi qu’il en soit avant la fin février 2014.

Via Reuters.