Commençons par la mauvaise nouvelle du moment pour Tesla : le cas d’une nouvelle Model S partie en fumée. Cela s’est passée dans le Tennessee, à Smyrna, et c’est déjà le troisième cas du genre. Légèrement gênant pour la voiture « la plus sûre du monde », selon l’Agence fédérale de la sécurité routière américaine (la NHTSA), même si pour l’heure rien n’indique que la conception de la voiture soit en cause. Ainsi, Tesla affirme de son côté que cette nouvelle combustion est due à un « accident de la circulation », ce qui sera confirmé ou non par l’enquête des autorités Etats-uniennes.

Du point de vue économique, Tesla est aussi tout feu tout flamme. La collaboration avec son partenaire historique, Panasonic, est prolongée et renforcée pour quatre ans : le Japonais produira deux milliards de cellules électriques pour les batteries lithium-ion de l’Américain. De quoi assurer l’équipement des Model S et du futur Model X dont les pré-réservations sont ouvertes pour l’Europe. Les deux fabricants uniront en outre leurs efforts pour faire progresser leurs technologies.

Et preuve de l’attractivité de la société d’Elon Musk, Daimler s’y intéresse de plus en plus. L’actionnaire du constructeur de Palo Alto (à hauteur de 4,7 %), par la voix de Bodo Uebber (Directeur Financier du groupe allemand), a annoncé étudier de nouvelles synergies avec Tesla. A ce jour, les deux marques collaborent sur la version électrique du Mercedes Classe B.

Via Tesla, Reuters