Alors que GM et maintenant Ford tentent de récupérer la clientèle, peut être déçue, de Toyota par des campagnes de promos et de com. pas très habiles, empreintes d’un certain protectionisme de mauvais aloi, il est un constructeur, en l’occurence Honda qui adopte une position bien différente puisque la direction de la marque au « H » estime que les difficultés de la marque Toyota pourraient être préjudiciables à l’ensemble du secteur automobile et selon de responsable financiers de Honda, les campagnes de promos et d’aide à la reprise des Toyota engagées par les constructeurs américains et la surenchère qui pourrait suivre n’auraient vraiment rien de bon pour aucun constructeur présent sur le marché américain.

Par ailleurs chez Honda on préfère le franc jeu, la lucidité et ne pas en ajouter de peur de prendre un jour un retour de coup de bâton ( d’autant plus que la marque vient de lancer un rappel de 690.000 autos  ) et on se refuse aussi à commenter ouvertement l’attitude dans cette affaire de la NHTSA qui est de plus en plus accusée de monter en épingle le problème des rappels et cela bien sur pour le cas Toyota mais aussi pour d’autres constructeurs non américains qui n’en parlent pas publiquement mais qui le font comprendre à demi mot. Protectionisme, américanisme un peu « borné » et aide déguisée au maintien des 3 constructeurs US sur le marché, probablement mais tout cela est fait de manière trop grossière, trop visible pour rester crédible longtemps et cela pourrait finir par se retourner contre la NHTSA qui sur ce coup en fait beaucoup trop !

Reste un chose tout de même c’est que si GM ou Ford captent une partie des clients de Toyota, leurs autos ont intéret à être irréprochables en terme de qualité et de fiabilité parce qu’alors pour eux ce ne sera pas un coup de bâton en cas de pépins ( … et de rappel ) mais bien une chute de tronc d’arbre qui pourrait arriver ! Et chez GM, on ferait bien de se méfier car les rappels ont connait en en très grand nombre depuis des années ( depuis qq jours  36.000 Chevrolet pour un problème de direction et un grand nombre de plaintes ! ). Des 3 constructeurs américains, seul Chrysler semble ne pas trop bouger, il est vrai qu’en matière de qualité et de fiabilité la marque n’est vraiment pas au top mais elle a le bon gout de rester neutre …surement aussi un signe de la gestion à l’européenne mise en place par S.Marchionne, qui sait !

Toyota a confirmé qu’un peu plus de 436.000 voitures hybrides dont une très grande majorité de Prius étaient concernées par le rappel ( + Toyota SAI , Lexus HS 250, Prius plug-in ). Au niveau européen, ce sont 52.903 voitures et en France quelques 7.573 autos devront passer par la case garage pour une remise en conformité qui immobilise l’auto pendant environ 40 à 60 minutes et non un temps infini comme certains tentent de la faire croire. Ce rappel consiste en une reprogrammation du logiciel de la gestion d’ABS qui, selon les remontées des clients concernés aux USA ou au Japon ( mais aucun en Europe ! ), donne une impression d’inconsistance lors d’un freinage faible et constant sur revêtement bosselé ou glissant lorsque l’ABS entre en service . Le nouveau logiciel va donc réduire le temps de réponse et améliorer la sensibilité au glissement des pneus que détecte les capteurs de l’ABS. Les propriétaires on t commencé à être prévenus par courrier recommandé  et pour ceux qui auraient déménagé ou qui auraient des craintes, Toyota France les engage à prendre contact avec le service relation clientèle que je vous avais déjà donné il y a 8 jours mais que je vous redonne :

Toyota France Relation Clientèle : 0810 13 90 90

Je rappelle aussi que si vous êtes propriétaire d’une Prius 1 ou d’une Prius 2 même récente, vous n’êtes en aucun cas concerné par ce rappel, votre auto va bien comme c’est généralement le cas chez Toyota ! Et puis je suis de ceux qu’il faut cesser un peu ce lynchage « médiatique » , laisser Toyota travailler sereinement pour la remise à niveau des différents problèmes car je crois que le prochain constructeur qui aura un gros rappel et qui aura tiré sur Toyota, risque de se voir  bien plus en difficulté que le groupe japonais. Bon sens, lucidité, sérénité sont des mots qu’ont a oublié d’employer dans cette affaire rappels de la marque japonaise. Et qu’on n’oubie pas le rôle de cette Prius dans le développement de l’hybridation des autos, domaine technologique où le groupe est toujours en pointe.