Renault et Bolloré deviennent partenaires

L’affaire a été révélée dans la soirée par Le Figaro et sera officiellement annoncée ce jeudi par le chef de l’état lors de la présentation des 34 plans d’action pour une Nouvelle France Industrielle.

Contrairement à ce que montre l’illustration  de l’article le partenariat entre les deux entreprises ne portera pas sur la fabrication commune de véhicules électriques (au moins dans l’immédiat), plutôt sur l’utilisation des bornes de recharge Autolib’ par les Renault Zoé mais une mise à jour des véhicules Renault semble nécessaire pour être électrico-compatibles avec les bornes réservées aux Bluecar. Ce partenariat permettrait à Renault d’avoir ainsi accès au premier réseau de recharge électrique en France, avec quelques 5000 bornes réparties pour l’instant entre l’Ile de France, la région bordelaise et la région lyonnaise.

L’autre info porte sur les batteries Lithium métal polymère développées par Bolloré et produites en Bretagne. Il se dit qu’elles pourraient être utilisées dans des VE de la marque au losange qui utilisent actuellement des batteries Lithium-ion. Batteries qui seront produites normalement en fin d’année prochaine en France à Flins. C’est actuellement le sud coréen LG qui fournit les batteries des ZE. Enfin il se murmure que Renault pourrait même développer un futur modèle fonctionnant avec les batteries Bolloré.

On est un peu surpris, si les choses se confirment, de ce changement de type de batteries pour les Renault ZE et on attendra d’en savoir un peu plus avant de porter un jugement sur cette affaire. Sachez enfin et étonnamment que ce partenariat entre les deux entreprises est annoncé au moment où Bolloré s’apprête à faire entrer en bourse sa division « Stockage Electrique ».

Via LeFigaro, Reuters.