Toujours dans son cahoteux lancement, Renault dévoile une nouvelle bribe d’information par l’annonce de la tarification de sa Mégane 4 RS. Ainsi, son prix plancher sera fixé à 37,600 € pour la version à boite manuelle et 39,400 € si vous optez pour la version à boite automatique double embrayage EDC.

A ces tarifs de base, il ne faut pas oublier d’ajouter les malus écologiques « bénéficiant » des nouveaux barèmes. C’est ainsi que la version BVM (161 g) demande 4 253 € de supplément, quand la version EDC (155 g) se contente de 3 113 €. De quoi faire un peu réfléchir. Nous avons également désormais la liste des principales options. Afin de bénéficier du châssis Cup, il vous en coutera 1 500 €. Tout comme l’ancienne Mégane 3 RS, ceci vous donnera droit à un châssis plus affuté, des étriers Brembo quatre pistons rouge et surtout, un différentiel à glissement limité. Vous pouvez aussi choisir un pack Alcantara qui sera apposé sur la sellerie et le volant, il vous en coutera 600 €. Quant à la teinte exclusive comme celle de lancement, Orange Tonic, ou le fameux Jaune Sirius, il faudra vous délester de 1 600€. Sinon, vous pouvez opter pour un toit ouvrant (600 €), la radio Bose (600 €) ou encore des jantes de 19 pouces (1 000 €).

Sa principale concurrente, la Seat Leon Cupra, plus puissante, démarre à 35 895 € avec un bon équipement et les performances qu’on lui connaît. Sa concurrente française Peugeot 308 GTI, a priori moins sportive mais dont les essais (notamment par Ancelin ici) révèlent une voiture exceptionnelle, est un tout petit peu plus chère : 38 700 €. Au Pays du Soleil Levant, la toute nouvelle Honda Civic Type R, qui semble être devenue la référence de la catégorie (notre essai arrive sous peu), conserve aussi un prix contenu avec 38 910 €. Sa puissance de 320 chevaux domine de loin notre française. Enfin, il ne faut pas oublier la Hyundai i30n à 34 800€ qui propose une puissance quasi similaire à cette nouvelle Mégane 4 RS, 275 chevaux, un très bon châssis mais qui souffre peut être de son image et de sa finition.

Crédits photos : Renault Sport