Renault-Sandero-Sport-Blanche Avant

Pas de précipitation ! Cette nouvelle Renault n’est pas destinée à nos marchés mais plutôt à ceux du Mercosur ainsi que celui de la Russie et elle ne viendra pas poser ses roues sur le sol des show rooms des concessions Dacia de France et d’Europe. Bien sur la voiture a été vue sur les routes françaises et européennes depuis la fin de l’été mais c’est uniquement pour finaliser son développement et profiter du travail des ingénieurs de Renault Sport qui se sont penchés sur son cas.

Ainsi cette Renault Sandero RS(?), GT (?) ou Sport (?) n’existera pas avec le logo Dacia et restera une production Renault. Elle devrait toutefois profiter d’une tenue sportive spécifique et se différenciera de ce que nous connaissons avec les versions GT Line qui existent en Amérique du sud.

Renault-Sandero-Sport-Blanche Arrière

La compacte en version sportive devrait s’habiller d’une tenue de sport spécifique faite d’un bouclier avant sportif, de bas de caisses; d’une petite jupe avec diffuseur arrière et d’un nouveau becquet de hayon. Cet ensemble associé à une suspension sport surbaissée, des roues de plus grand diamètre (17 pouces ?), quelques pièces noires brillantes et deux sorties d’échappement devrait donner à la compacte une allure dynamique apte à séduire la clientèle. Sur la version présentée ici il manque toutefois un ou deux strippings dont est friante la clientèle sud américaine

Des sièges sports, une sellerie spécialement réalisées pour cette version, un volant sport gainé de cuir, des seuils de portes frappés du logo Renault Sport et quelques pièces de mobilier façon alu ou fibre de carbone devraient terminer l’allure de cette Sandero RS.

Les ingénieurs de Renault Sport auraient retravaillé les ensemble ressorts/amortisseurs, renforcé et abaissé la suspension, recalibré la direction et bien sur porté leur attention sur la motorisation de l’auto.
Actuellement la motorisation la plus puissante proposée sur la Renault Sandero est le moteur L4 1.6 L Hi Power développe quelques 98 ch à 5.250 tr/min et 142 Nm de couple mais sur cette prochaine Sandero délurée, on devrait retrouver non pas le L4 1.2 L TCe de la Clio GT mais soit une évolution du bloc actuel soit une adaptation sud américaine du moteur 1.6 L de feu la Twingo RS. Si l’on en croit les informations venues d’Amérique latine, cette Sandero de compèt’ pourrait se voir propulsée par un bloc d’environ 130-135 ch, ce qui, associé, au poids contenu de la voiture (< 1000 kg) devrait autoriser des performances suffisantes pour se faire plaisir sans devoir débourser une fortune.

Pas sur que le modèle soit exposé au salon de Sao Paulo qui ouvre ses portes cette fin de semaine mais sa présentation ne devrait toutefois pas tarder car les modèles aperçus depuis quelques temps semblent très proches d’une version de série. A suivre.

Via WCF, Autosblog.com.ar.
Crédits illustrations : Khalil B. pour Blogautomobile (http://www.virtuel-car.fr/)